COVID-19
État de la situation. S'informer

Services en ligne

Sélectionnez un service à droite pour plus de détails.

 

Choisir un service

 

Tous les services en ligne

 

L'arrondissement annonce

On prend soin de nos arbres

L’Arrondissement du Sud-Ouest est responsable de la plantation, de l’entretien et de l’abattage des arbres publics, ainsi que de la réglementation concernant les arbres privés et publics sur son territoire. Ces précieux alliés, en plus d’embellir nos quartiers, contribuent également à éliminer les îlots de chaleur, rendre l’air plus respirable, réduire la réflexion de la lumière et du bruit, contrôler l’érosion, etc. L'Arrondissement du Sud-Ouest place la protection de notre patrimoine arboricole au sommet de ses priorités, et multiplie les initiatives en ce sens. En voici quelques-unes.

Coupe d'arbres et reboisement dans le parc Marguerite-Bourgeoys

La coupe de peupliers rendus à la fin de leur cycle de vie au parc Marguerite-Bourgeoys s'est avérée nécessaire afin d'assurer la sécurité des usagers du parcs. En effet, les arbres, en fin de vie, pourrissaient de l'intérieur, menaçant de se fendre à la moindre intempérie.

Reboisement du parc

La plantation a déjà débuté afin de remplacer les arbres visés par l'abattage. De nouvelles plantations d'arbres sont également prévues ultérieurement et viendront bonifier la canopée. Plus de 32 essences d'arbres différentes seront plantées : peupliers deltoïdes, mélèzes, pruches, catalpas, noyers, érables et pins.

Pour en savoir plus
Vidéo explicative

Plantation d’arbres et verdissement

Plusieurs centaines d'arbres sont plantés chaque année dans Le Sud-Ouest. Ceux-ci proviennent de la pépinière municipale, qui fournit pour nos rues et nos parcs, des arbres de qualité adaptés aux conditions urbaines. Une attention particulière est également portée à l'augmentation de la biodiversité. Ainsi, l'on s'assure de planter plusieurs essences d'arbres sur l'ensemble du territoire.

Le travail des horticulteurs et arboriculteurs de l'Arrondissement est effectué en fonction des orientations prises par l'Arrondissement et la Ville de Montréal, en fonction des besoins des citoyens et des citoyennes et des défis qui se présentent sur le terrain, tels que la présence de l'agrile du frêne ou l'état des infrastructures dans les parcs. Parmi les documents d'orientation, on retrouve :

  • Le Plan directeur des parcs et espaces verts reflète les orientations en matière de parcs et d’espaces verts. Déposé en 2010, il dresse un portrait des parcs et trace les tendances à venir. Le parc représente un lieu privilégié pour le citoyen du Sud-Ouest, car il remplace souvent une cour inexistante. Il peut être un facteur de fierté, une fenêtre sur la vivacité et un élément clé pour une vie de quartier réussie.
  • Le Sud-Ouest s'est engagé, en déposant son Plan local de développement durable 2017-2020, à augmenter le couvert végétal par la plantation d’arbres et à en assurer la pérennité. Plusieurs actions en lien avec l'arbre sont donc comprises dans ce document.   
  • Enfin, la Politique de l’arbre, un engagement pris lors du sommet de Montréal en 2002, qui ne vise rien de moins que d'accorder à l’arbre sa juste place au cœur de l’urbanité montréalaise pour se donner une ville verte, plus agréable et en meilleure santé.

Abattage d’arbres

Il est parfois nécessaire d’abattre des arbres. Si vous désirez couper un arbre, il est impératif d’obtenir un permis.

Note : En raison de la présence de l'agrile du frêne, les branches de feuillus ne doivent pas être déposées avec la collecte des déchets domestiques ou les résidus verts. Pour savoir comment en disposer, consultez la page touchant les résidus verts.

Élagage des arbres

Des travaux d'élagage d'arbres sont parfois nécessaires afin de retirer les branches mortes ou nuisibles et pour dégager les bâtiments, les lampadaires et la signalisation. Merci de respecter la signalisation de restriction de stationnement afin de nous aider à réaliser les travaux de façon sécuritaire.

Agrile du frêne

Au début de l'année 2013, Le Sud-Ouest a entamé l'élaboration d'un plan décennal de gestion de l'agrile du frêne, qu'il a adopté en 2014. L'objectif : la protection de plus de 75 % des 5500 frênes publics présents sur son territoire. Les efforts déployés permettent de ralentir la progression de l'insecte, de remplacer progressivement les frênes et de maintenir un couvert arborescent vital à la lutte aux îlots de chaleur et à la pollution atmosphérique.

En 2017, l'Arrondissement a expérimenté une nouvelle méthode de lutte biologique qui s'est avérée efficace et est réutilisée depuis chaque année sur le territoire dans des lieux ciblés. La méthode de lutte consiste à contaminer les agriles à l’aide d’un champignon, Beauveria bassiana.Pour ce faire, les agriles doivent passer dans un piège entonnoir à l’intérieur duquel se trouve le champignon. Beauveria bassiana est un champignon utilisé depuis déjà plus d’une décennie par les producteurs en serre, afin d’éliminer certains insectes nuisibles à leurs cultures. Il est présent naturellement dans le sol et la majorité des gens résidant au Québec ont déjà été exposés à ce champignon, sans conséquence. Ce champignon est sans danger pour les humains et les animaux.

Pour en savoir davantage sur les frênes, sur cet insecte ravageur et les actions à entreprendre, consultez : ville.montreal.qc.ca/agrile

Saviez-vous qu’il est possible de donner une seconde vie à votre sapin de Noël?

L'Arrondissement procède à la collecte des arbres de Noël naturels après la période des fêtes. Les arbres collectés sont déchiquetés en copeaux puis utilisés dans les jardins communautaires et les parcs du Sud-Ouest.

Embellissement

La qualité exceptionnelle de notre patrimoine arboricole est possible grâce, bien sûr, au travail des cols bleus de l'arrondissement, mais également des citoyennes et des citoyens qui contribuent, année après année, à améliorer la qualité de notre environnement, notamment en adoptant un carré d'arbre lors du Concours d'embellissement.

Pourquoi arroser quand il pleut?

Lorsqu'il pleut, peu d'eau pénètre dans le sol, particulièrement les sols argileux des carrés d'arbres sur lesquels elle a tendance à ruisseler plutôt que pénétrer. Environ 2 cm du sol est mouillé.

Lorsqu'on arrose et qu'il ne pleut pas, le problème d'évaporation se présente. L'arroseur peut atteindre 4 cm de sol mouillé et s'il repasse dans un délai assez court, 5 ou 6 cm.

Lorsqu'on arrose et qu'il pleut, le sol a une meilleure perméabilité puisqu'il est déjà mouillé et le problème d'évaporation ne se présente pas. Il est possible d'atteindre en arrosant de 10 à 15 cm d'eau dans le sol. C'est aussi le moment qu'on choisit pour fertiliser, puisque le fertilisant pénètre davantage dans le sol favorisant un enracinement plus profond.

Pour en savoir plus sur les arbres urbains