Services en ligne

Sélectionnez un service à droite pour plus de détails.

Choisir un service

Tous les services en ligne

Nous joindre

Histoire de Pointe-aux-Trembles

L’origine de Pointe-aux-Trembles date de 1674, lorsqu’une ancienne municipalité portait ce nom avant d’être annexée en 1982 par la Ville de Montréal.

Un des attraits de l’arrondissement de Rivière-des-Prairies—Pointe-aux-Trembles est, entre autres, Le Fort de la Pointe-aux-Trembles sur l’Île de Montréal. Ce monument historique fut construit en 1670 afin de défendre cette partie de l’île sur laquelle s'élevait le village de Ville-Marie. C’est au début des années 1660, que les religieux Sulpiciens colonisaient cette partie de l'île à l'extérieur de Ville-Marie en raison de la menace des Amérindiens Iroquois. En conséquent, un fort était édifié afin de défendre la colonisation de l'île de Montréal et de protéger les berges du fleuve Saint-Laurent.

À l'extrémité est du territoire, près du boulevard Gouin et de la rue Bureau, une plaque de bronze est aujourd’hui en place afin de commémorer la bataille historique où patriotes et iroquois se sont affrontés. Tout au long de la rue Notre-Dame, une série de lieux historiques sont identifiés et rappellent que Pointe-aux-Trembles fut, à une autre époque, au carrefour de l'histoire de la Nouvelle-France.

C’est dans la première moitié du XVIIIe siècle que Pointe-aux-Trembles pris son essor, grâce à la construction du Chemin du Roy, la grande route reliant Montréal à Québec. Ce dernier fut graduellement submergé par les eaux du fleuve et ainsi remplacé par un chemin tracé sur l’actuel emplacement de la rue Notre-Dame Est.

La municipalité de la paroisse de Pointe-aux-Trembles est créée en 1845. La seconde moitié du XIXe siècle voit la vocation rurale de Pointe-aux-Trembles s’estomper au profit de l’urbanisation. L’expansion du village provient alors essentiellement du développement des fonctions résidentielle, commerciale et institutionnelle. Le milieu du XXe siècle est caractérisé par un accroissement accéléré de la population. Les quartiers se développent graduellement et de nouveaux secteurs commerciaux s’implantent sur le boulevard Saint-Jean-Baptiste et le long de la rue Sherbrooke.

En raison de problèmes financiers, la ville de Pointe-aux-Trembles est annexée par la Ville de Montréal en1982. Depuis 2002 et les fusions municipales, Pointe-aux-Trembles est intégré à l'arrondissement de Rivière-des-Prairies—Pointe-aux-Trembles. Cet arrondissement comporte de nombreux attraits historiques, dont le Parc-nature de la Pointe-aux-Prairies, le Moulin à vent de Pointe-aux-Trembles, la maison Antoine-Beaudry et plusieurs autres sites patrimoniaux. Parmi ces attraits, le Moulin à vent de Pointe-aux-Trembles fut classé comme bien archéologique en 1982 par le ministère des Affaires culturelles du Québec et est, depuis 2009, ouvert au public.

Aujourd’hui, Pointe-aux-Trembles est en pleine expansion et ainsi de nombreuses personnes décident de venir s’établir à un endroit où la mise en valeur du patrimoine est privilégiée et où l’on tente de redonner un caractère villageois à un pôle historique montréalais.