Suivez nos alertes sur :

Service d’avis à la communauté

Vous habitez l’agglomération de Montréal? Vous souhaitez être informé des situations d’urgence?

Le service d’avis à la communautéLe service d’avis à la communauté (SAC) vise à diffuser des messages d’alerte téléphonique lors de situations d’urgence, en ciblant les zones géographiques touchées.
Ce service se sert déjà des bases de données téléphoniques du 9-1-1 qui contiennent les lignes téléphoniques filaires de la plupart des résidences et entreprises sur le territoire.

 Pour vous permettre de recevoir l’information en tout temps, ajoutez les coordonnées de votre téléphone portable en vous inscrivant à ce service offert par la Sécurité Civile.

INSCRIVEZ-VOUS ICI

Méthodes de communication

Lignes filaires

Vous recevrez automatiquement les messages d’alertes sur votre ligne téléphonique filaire résidentielle sans avoir besoin de vous inscrire. Le service d’avis à la communauté est offert en collaboration avec Bell Canada, qui est titulaire de la base de données du 9-1-1 sur le territoire du Québec.

Téléphone cellulaire

Le module téléphone cellulaire complémente le service d'avis à la communauté en permettant aux utilisateurs de recevoir les messages d’alertes sur leur téléphone portable. Inscrivez vos coordonnées sur le portail de sécurité civile de l’agglomération de Montréal afin de profiter de ce service. La Ville ne facture aucuns frais lors de l’envoi d’un message d’alerte, cependant, votre fournisseur de services peut vous réclamer des frais en fonction de votre plan d’appel.

ATS

L'outil de communication ATS pour malentendants est présentement en construction (installation) et sera disponible sous peu. Vous pouvez dès maintenant vous inscrire afin de recevoir les messages d'alerte par ATS en sélectionnant cette option dans le formulaire d'inscription.

SMS

Le module SMS permet d'envoyer des informations générales ou complémentaires au service d'avis à la communauté sous forme de message texte. Assurez-vous de cocher cette option sur dans le formulaire d'inscription et d'ajouter une nouvelle coordonnée de type SMS dans la section "Autres coordonnée"  du formulaire si vous souhaitez les recevoir.

Ressources

Inscription

La ville de Montréal encourage fortement tous les résidants et les entreprises, ainsi que les personnes qui envoient leurs enfants à l'école ou travaillent à Montréal à inscrire leurs coordonnées dans la base de données du service d’avis à la communauté.

Exemples d'utilisation

Quelques exemples de situations urgentes pouvant nécessiter l’usage de ce service :
• Risque d’inondation extrême
• Avis de non-consommation d’eau
• Chaleur accablante
• Avis de confinement ou de maintien de confinement pour un panache de fumée toxique, un incendie ou une fuite accidentelle de gaz toxique.

Confidentialité et sécurité des informations

Aucune information personnelle contenue dans la base de données du service d’avis à la communauté ne sera diffusée ou partagée sauf si requis par la loi. L’information sera utilisée uniquement à des fins d’alertes qui concernent la sécurité ou la santé des citoyens de l’agglomération de Montréal.

Questions-réponses

Qui sera autorisé à utiliser les données du 9-1-1 pour transmettre des messages d’alerte à la population?

Selon le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC), le recours aux SAC est strictement réservé aux autorités de sécurité publique. À Montréal, c’est le Centre de sécurité civile qui assurera ce rôle.

Dans quelles circonstances le Centre de sécurité civile pourra-t-il transmettre des messages d’alerte à la population?

Le CRTC stipule que l’utilisation de la base de données du 9-1-1 pour le service d’alerte doit se faire uniquement en situation d’urgence. On définit l’urgence comme « un danger imminent ou en cours qui met en danger la vie, la santé ou la sécurité d'une personne ».

Pourquoi utiliser la base de données du 9-1-1 ?

Pour l’alerte à la communauté, il est nécessaire d’avoir une base de données comprenant les coordonnées des tous les citoyens. Les bases les plus complètes et constamment mises à jour sont celles utilisées par le 9-1-1.

Est-ce que les villes liées bénéficieront du service d’avis à la communauté ?

Le service d’avis à la communauté sera offert à tous les citoyens de la ville de Montréal et des villes de Baie-d'Urfé, Beaconsfield, Côte-Saint-Luc, Dollard-des-Ormeaux, Dorval, Île Dorval, Hampstead, Kirkland, Mont-Royal, Montréal-Est, Montréal-Ouest, Pointe- Claire, Sainte-Anne-de-Bellevue, Senneville, Wesmount.

Quels seront les principaux avantages de ce nouveau service?

Le Centre de sécurité civile pourra informer encore plus rapidement, facilement et efficacement la population lors d’une situation ayant un impact sur leur sécurité.

Les citoyens devront-ils payer pour recevoir ce service ?

Non, il s’agit d’un service tout à fait gratuit.

Le service d’avis à la communauté pourra-t-il rejoindre les utilisateurs de téléphone cellulaire?

Les utilisateurs de téléphones cellulaires et de services nomades de téléphones IP ainsi que les malentendants qui utilisent les messages texte ou la technologie ATS comme moyen de communication doivent s’inscrire sur notre site Internet afin de recevoir les messages d’alertes sur leurs téléphones portables. Ces données seront ajoutées à la base de données téléphonique du 9-1-1 qui ne contient que les lignes de téléphones filaires résidentielles.

Est-ce que les citoyens peuvent refuser d’être contactés?

Les messages transmis visent uniquement à assurer la protection, la sécurité et la santé des citoyens. N’ayant aucun but commercial, les messages d’alerte seront envoyés à tous les citoyens, même si vous avez fait retirer vos coordonnées des bases de données téléphoniques commerciales.

Quand pouvez-vous être contacté?

Le SAC sera utilisé 24 h/24 h et 7 jours par semaine. Dès qu’une situation d’urgence nécessitera une communication avec la population, les appels seront effectués.

Comment rejoindre uniquement la population d’un secteur impacté?

La base de données téléphoniques sera intégrée à un outil cartographique qui permettra de sélectionner géographiquement les secteurs affectés par l’événement et de contacter les citoyens résidant dans ce secteur.

Pourquoi n’est-ce pas le maire qui autorise l’envoi de messages en cas d’urgence?

En cas d’urgence, cette responsabilité incombe au coordonnateur des mesures d’urgence. Il est au coeur de la gestion des opérations d’urgence et l’alerte à la population en fait partie.

AVERTISSEMENT :

Le service d’avis à la communauté (SAC) est fourni en tant que méthode de communication d'urgence supplémentaire et ne devrait pas être utilisé comme unique source d’information. La ville de Montréal n'offre aucune garantie quant à l'exactitude, l'exhaustivité ou la livraison de toute information publiée ou transmise par la Ville au moyen du Système. Bien que le SAC est un outil important pour la Ville en cas d'urgence, il n'ya aucune garantie que la notification atteindra tout résident lors de l'activation. La ville de Montréal, ses dirigeants et employés, ne doit pas être tenue responsables des actions prises ou les omissions faites en se fondant sur les renseignements fournis ou pour un défaut de recevoir le SAC.

Pour en savoir davantage sur le processus d’avis par la sirène d’alerte et sur la mobilisation des intervenants d’urgence, regardez le diaporama qui suit.

Cliquez pour lancer le diaporama

Cliquez sur l'image pour lancer la lecture du diaporama

Les essentiels

Info-Santé
8-1-1
Transports Québec
5-1-1
Ville de Montréal
3-1-1
Urgence
9-1-1

Centre antipoison

Service téléphonique sans frais
24 heures sur 24, 7 jours sur 7 1 800 463-5060

Nos documents