Rue Sainte-Catherine

Sous le ciel
© Stéphan Poulin

Phase 3

La rue Sainte-Catherine est l’une des artères commerciales les plus réputées d’Amérique du Nord. Dans le Quartier des spectacles, elle est souvent fermée à la circulation pour la tenue de grands rassemblements festifs ou de manifestations.

La transformation de la rue Sainte-Catherine avait pour objectif de créer un espace public piéton unique à Montréal — adapté à la présence de très grandes foules — grâce à l’absence de trottoir et de démarcation physique entre la chaussée et l’allée piétonnière et à l’alignement du mobilier urbain.

En plus de répondre aux besoins des festivals en saison, cet aménagement met en évidence le caractère distinct du Quartier, grâce à un design urbain qu’on ne trouve nulle part ailleurs à Montréal et qui signale clairement aux piétons et aux automobilistes qu’ils se trouvent dans le Quartier des spectacles.

Les travaux d’aménagement de la rue Sainte-Catherine ont été essentiellement parachevés en 2011.

Concept d’aménagement

  • Uniformisation des infrastructures de surface entre les rues De Bleury et Saint-Dominique, où les espaces piétonniers ne se distinguent de la rue que par des bollards amovibles.
  • Alignement d’arbres de rue matures.
  • Rationalisation (position, fonction, etc.) des éléments de mobilier urbain.
  • Revêtement de dallage de béton.
  • Utilisation d’une nouvelle technique de drainage de la chaussée.
  • Réhabilitation des infrastructures souterraines.

Concepteurs

Architecture et design urbain : Daoust Lestage inc.
Ingénierie : Consortium SM / Genivar

Rue animée
© Stéphan Poulin

Description technique

La rue Sainte-Catherine

  • Longueur du tronçon réaménagé : 542 m
  • Chaussée recouverte de pavés de béton autobloquants gris Stanstead et noir cambrien
  • Trottoirs recouverts de pavés de béton gris Stanstead et noir cambrien :
    • Portion nord d’une largeur minimale de 3 m
    • Portion sud d’une largeur minimale de 4,2 m
  • 172 bollards amovibles, faits d’acier inoxydable, délimitent la chaussée par rapport aux trottoirs.

Foresterie urbaine

  • 56 arbres plantés :
    • 56 ulmus “Frontier” (ormes) sur la rue Sainte-Catherine