Projet d’aménagement

Le Quartier des spectacles : l’un des plus importants projets de réaménagement urbain de la dernière décennie à Montréal

Le Quartier des spectacles est un secteur de près d’un km2 situé dans le centre-ville de Montréal, immédiatement à l’est du centre des affaires. Depuis plus de 100 ans, il vibre au rythme des manifestations artistiques. Toutefois, cette vitalité avait grandement souffert des opérations de rénovation urbaine de la deuxième moitié du vingtième siècle. Les chaussées trop larges laissaient peu de place aux piétons, les nombreux terrains vacants et les grands complexes immobiliers au caractère introverti marquaient le paysage et avaient une influence négative sur l’image du secteur.

Mobilisation et élaboration d’une vision

En 2002, les forces vives du milieu s’unissaient au Sommet de Montréal pour reconnaître et contrer la fragilité et la précarité de ce secteur à l’aube du vingt-et-unième siècle. Les salles de spectacle sont toujours victimes de la concurrence d’installations modernes situées à l’extérieur du centre-ville. La vitalité du marché immobilier entraînait la disparition des terrains vacants sur lesquels les grands festivals, comme le Festival International de Jazz de Montréal ou les FrancoFolies, s’installaient habituellement.

Vivre, apprendre, créer et se divertir au centre-ville

Avec et pour les créateurs : cette vision a été reprise par les gouvernements, particulièrement le gouvernement du Québec et la Ville de Montréal, afin de la concrétiser. Ils ont lancé plusieurs projets majeurs. Le réaménagement du secteur de la Place des Arts, dans le Quartier des spectacles, constitue l’intervention la plus visible parmi toutes celles prévues pour donner forme à cette vision. La Ville de Montréal a entrepris de réaménager l’ensemble du domaine public autour de la Place des Arts en quatre phases, selon un concept élaboré par la firme Daoust Lestage — Architecture Design urbain. Parmi les orientations poursuivies, notons : soutenir et exprimer la vocation culturelle propre au quartier, en faire une destination de classe internationale et transformer le quartier en un milieu de vie convivial, équilibré et attrayant.

Cette démarche a permis de concevoir quatre nouvelles places publiques au cœur du centre-ville de Montréal : la place des Festivals (6 141 m2), la promenade des Artistes (3 190 m2), le Parterre (3 455 m2) et, bientôt, l’esplanade Clark (5 775 m2). De plus, la rue Sainte-Catherine, principal axe commercial du centre-ville, a été réaménagée à l’image d’une place publique (10 400 m2).

Ce concept d’aménagement est le fruit d’un intense effort de création où le domaine public est conçu comme un lieu de représentation, à l’image d’un théâtre ou d’une salle de spectacle. Chacune des caractéristiques, qu’il s’agisse de la forme, des matériaux et de la fonction du mobilier urbain ou de la position des arbres, témoigne de la volonté de consolider et de pérenniser le Quartier des spectacles, mais aussi de favoriser une cohabitation harmonieuse entre résidents, travailleurs et créateurs. La conception de chaque nouvelle place, du mobilier urbain et des équipements spécialisés permet aux activités culturelles extérieures de se dérouler avec une efficacité accrue tout en donnant la possibilité aux résidents du Quartier et du reste de la ville de se réapproprier les lieux, et ce, en toutes saisons.