Services en ligne

Sélectionnez un service à droite pour plus de détails.

 

Choisir un service

 

Tous les services en ligne

 

Actualité

Faits saillants du conseil du lundi 1er avril 2019

2 avril 2019

Un tout nouveau terrain de cricket à CDN–NDG

Sport méconnu par plusieurs, le cricket devient de plus en plus populaire chez les sportifs. Bonne nouvelle! Les nombreux adeptes du cricket de l'arrondissement de Côte-des-Neige–Notre-Dame-de-Grâce et des alentours pourront pratiquer leur sport favori au parc Van Horne. L'un des premiers terrains de cricket de la Ville offrira, dès l'été 2019, et jusqu'à ce que la température le permette, l'occasion aux équipes de s'affronter sur une surface très performante et sécuritaire, spécialement conçue pour leur sport favori.

En effet, le conseil d'arrondissement de Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce a accordé, lors de la séance du lundi 1er avril 2019, un contrat au montant de tout près de 50 000 $, incluant les taxes, pour les travaux d'aménagement d'un terrain de jeu de cricket au parc Van Horne.

Les travaux, qui débuteront dès le mois de mai 2019, incluent l'excavation, le terrassement, la construction du nouveau terrain de cricket, la préparation du site et le remblayage, la compaction et le nivellement, les aménagements extérieurs, incluant le gazonnement, la finition et le revêtement synthétique conforme aux jeux de cricket. 

Nous souhaitons une bonne saison à tous les joueurs et toutes les joueuses de cricket!

De l'agricultrure urbaine à l'Hippodrome

Maintenant que la démolition des anciens bâtiments et des écuries de l'Hippodrome est complétée, des activités temporaires s'organisent.

Pour le premier projet transitoire, l'arrondissement a décidé de revenir à une vocation historique de ce terrain : l'agriculture. Pour assurer le succès de ce projet, l'arrondissement a confié le mandat à trois organismes* œuvrant en agriculture urbaine et en sécurité alimentaire :

• La Société environnementale de CDN (SOCENV)
• La Cafétéria communautaire Multicaf
• Le Dépôt Centre communautaire d'alimentation

Cette initiative mettra en valeur non seulement ce magnifique site, mais également la terre, matière première nourricière des premiers colons. Melons d'Oka et haricots grimpants seront cultivés dès que les risques de gel seront dernières nous.

Sue Montgomery, la mairesse d'arrondissement, est très fière, et convaincue que cette première démarche novatrice sera l'élément unificateur du future grand projet de développement urbain exemplaire prévu sur le site de l'ancien Hippodrome.

«Oui, c'est un projet transitoire, mais l'agriculture urbaine aura aussi sa place une fois que le terrain de l'Hippodrome devient un lieu de vie, une communauté pour des milliers de Montréalais, » a déclaré la mairesse.

Venez saluer et encourager les jardiniers, premiers en plus de 100 ans à cultiver ce site emblématique de notre arrondissement. Le fruit de leur labeur sera distribué dans le réseau existant des organismes impliqués.

Un programme plus détaillé des activités suivra sous peu.

* Un contrat de 52 000$ a été octroyé lors du conseil d'arrondissement du 1er avril dernier à la Société environnementale de Côte-des-Neiges, la Cafétéria communautaire Multicaf et au Dépôt Centre communautaire d'alimentation pour réaliser ce projet.

Un second souffle pour les nouveaux restaurants sur Sherbrooke et Somerled

Depuis plusieurs années, le nombre de restaurants permis sur la rue Sherbrooke et l'avenue Somerled était fortement limité. Parce que l'arrondissement souhaitait éviter qu'un trop grand nombre de restaurants se retrouve sur une même rue, une distance de 25 mètres devait être respectée entre chacun.

Aujourd'hui, en 2019, nos habitudes changent. Le commerce électronique vient bouleverser nos comportements de consommation, ce qui a pour effet de modifier grandement la réalité de nos artères commerciales. Pour ces raisons, le conseil d'arrondissement a voté lundi soir un règlement levant la restriction sur la rue Sherbrooke et l'avenue Somerled.

Pour la mairesse Montgomery, la levée de cette restriction permettra la venue de divers types de restaurants qui donneront un second souffle à ces artères et redynamisera la vie de quartier.