Services en ligne

Sélectionnez un service à droite pour plus de détails.

 

Choisir un service

 

Tous les services en ligne

 

Actualité

Logement abordable, social et familial : priorité aux familles de CDN-NDG

5 février 2019

Le conseil d'arrondissement de Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce a adopté à la majorité hier soir sa politique locale sur la contribution des nouveaux projets résidentiels au logement abordable, social et familial.

Cette politique sera complémentaire à la Stratégie d'inclusion de logements abordables dans les nouveaux projets résidentiels de la Ville de Montréal qui vise actuellement les projets de nouvelles constructions de 100 logements et plus.
 
Afin de répondre à des besoins grandissants en matière de logements sociaux, abordables et de qualité, l'arrondissement a senti le besoin de créer une politique plus ambitieuse et plus adaptée aux réalités locales de son territoire.

« Dans un arrondissement comme le nôtre où les développements immobiliers sont très variés, nous croyons important d'inclure les projets non-conformes de plus petite taille dans l'effort collectif visant la mixité dans nos quartiers. De plus, nous désirons avoir une approche qui encourage la construction du logement social, abordable et familial sur le site lorsque possible, nous avons donc ajusté les règles de contributions financières en conséquence », a déclaré la mairesse Sue Montgomery.

La politique locale exigera à tous les promoteurs de projets de construction dérogatoires de 6 à 49 logements qu'une contribution financière de 15 % soit versée au Fonds dédié au logement social et soit réservée à l'arrondissement.

Pour les projets de 50 logements et plus nécessitant des changements réglementaires, il sera exigé que 20 % de logements abordables soient construits sur le site, dont 5 % devront être dédiés au logement familial. En terme de logement social, un minimum de 20 % sera exigé, et ce taux augmente selon la taille des projets et le site sur lequel ils sont construits.

"Il est reconnu unanimement que l'abordabilité des logements agit directement sur la santé, les liens sociaux, et de nombreux autres facteurs de bonheur. Dans notre arrondissement, c'est plus de 27 000 ménages locataires qui consacrent plus de 30 % de leurs revenus pour se loger. Nous croyons, comme le recommande le rapport de la Table ronde pour la réduction de la pauvreté de l'arrondissement de CDN-NDG, que l'adoption de cette politique locale stimulera le développement de logements sociaux et abordables pour répondre aux besoins des personnes plus vulnérables, qui présentement doivent attendre en moyenne cinq ans pour obtenir le droit de se loger convenablement", a déclaré Magda Popeanu, conseillère de la Ville et vice-présidente du comité exécutif.

 

Portlet 0,70759570 responded with content-type text/plain when the client was requesting content-type text/html