Services en ligne

Sélectionnez un service à droite pour plus de détails.

 

Choisir un service

 

Tous les services en ligne

 

Actualité

Faits saillants du conseil d'arrondissement du lundi 4 février 2019

5 février 2019

Le conseil annonce son intention de modifier les peines applicables aux infractions commises en contravention aux dispositions du Règlement d'urbanisme 01-276

Le conseil d'arrondissement de Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce a annoncé, lors de la séance du lundi 4 février, son intention d'apporter des modifications au Règlement d'urbanisme de l'arrondissement de Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce (01-276). 

Les modifications prévues visent à augmenter le montant des peines applicables aux infractions commises en contravention des dispositions du Règlement. Ce dernier vise différents types d'infraction, dont l'aménagement illégal d'un stationnement en cour avant, aux dépens d'un aménagement paysager ou encore, l'installation d'un climatiseur en façade, plutôt que sur la face arrière ou sur le côté d'une résidence ou encore le remplacement d'une porte non conforme au permis demandé. Ces montants n'ont pas été mis à jour depuis l'adoption du Règlement en 2001.

Autorisation d'une entente de partenariat entre l'arrondissement et l'organisme Cyclo Nord-Sud pour la réalisation du projet Vélorution CDN-NDG

Le conseil d'arrondissement de Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce a autorisé, lors de la séance du lundi 4 février, la signature d'une convention de partenariat entre l'arrondissement et l'organisme Cyclo Nord-Sud pour la réalisation du projet Vélorution CDN-NDG.

L'entente, au montant de 84 804 $ et valide pour la période du 5 février au 31 décembre 2019, vise à favoriser l'adoption du vélo comme mode de transport actif par une plus grande proportion de résidants de l'arrondissement. L'accroissement de l'accès à une meilleure mobilité est l'un des facteurs clés dans l'interruption du cycle de la pauvreté, en plus de contribuer à la réduction de l'empreinte écologique de chacun.

Le projet se base sur trois grands axes d'intervention; l'étude des besoins, en partenariat avec les organismes locaux, permettra de mieux comprendre les obstacles auxquels font face certains résidants de l'arrondissement quant à l'utilisation du vélo et facilitera, par la suite, la mise en place de solutions adaptées et efficaces. La promotion des bienfaits du cyclisme auprès de divers groupes de la population, quant à elle, a pour but de susciter un intérêt pour ce mode de transport actif alors que l'intervention sur le terrain favorisera l'acquisition des connaissances nécessaires à la pratique de ce sport.