COVID-19
État de la situation. S'informer

Actualités

Travaux de sécurisation des arbres

19 février 2019

Travaux de sécurisation des arbres

Le Service des grands parcs, du Mont-Royal et des sports, de concert avec l'arrondissement du Plateau-Mont-Royal, réalisera au cours des prochains mois des travaux de sécurisation des arbres du parc La Fontaine par le biais d'élagage ou d'abattage des arbres dangereux.

Lors du verglas de 1998, plusieurs arbres du parc ont subi des dommages importants. Depuis, la Ville de Montréal a déployé des efforts d'entretien considérables pour ralentir leur dépérissement.  Au terme de 20 ans de suivi et d'un programme d'entretien systématique, de nombreux arbres ont une structure affaiblie qui présente des risques pour la sécurité des usagers du parc. 

Interventions
Dès cet hiver, nous procéderons à des travaux d'élagage ou d'abattage des arbres dangereux. Ces interventions toucheront quelque 225 arbres dans le parc d'ici les 2 prochaines années : 144 interventions d'élagage de sécurité seront réalisées sur un total de 93 arbres et 132 devront être abattus (dont 85 dans les 6 prochains mois). Bien que la quantité d'arbres à abattre semble importante, cela ne représente que 4,25 % des arbres du parc sur un total de 3109.

Valorisation du bois coupé
Le projet inclut une stratégie de valorisation du bois coupé : les troncs seront débités selon des critères permettant la valorisation du bois (copeaux, pâte et papier et sciage); les billots de bois de qualité seront débités en planches pour un usage intérieur (mobilier, revêtements muraux, planchers, etc.); les copeaux seront utilisés par l'arrondissement pour leur besoin annuel ou acheminés au parc Frédéric-Back pour l'aménagement de ce nouveau grand parc urbain.

La protection des arbres du parc

Les magnifiques arbres qui composent le parc La Fontaine font la fierté des Montréalais et la Ville de Montréal en assure l'entretien et la conservation selon un suivi rigoureux. Pour préserver la qualité remarquable du site, près de 200 nouveaux arbres seront plantés d'ici 2025. Ces nouvelles plantations représentent une opportunité exceptionnelle d'enrichir la biodiversité et la résilience du couvert boisé du parc, en diversifiant les essences d'arbres et en privilégiant certains groupes d'espèces sous représentées actuellement dans le parc.