Verdir la ville

Crédit photo : Alexandre Campeau-Vallée

Le monde s’urbanise de plus en plus. Dans un contexte où changements climatiques et perte de biodiversité sont sources de préoccupations, les citadins aspirent à une ville plus verte afin d’assurer une belle qualité de vie aux générations actuelles et futures et de préserver le patrimoine naturel.

Prendre davantage conscience de notre connexion à la nature est aussi considéré par plusieurs comme étant sain et apaisant, particulièrement dans nos sociétés contemporaines au rythme effréné. Ainsi, les humains imaginent la ville de demain, une ville présentant un meilleur équilibre entre la nature et le bâti.

Le verdissement d’une ville ne se fait toutefois pas sans défi.

En effet, des défis peuvent survenir sur les plans technique et financier, sur les plans de la conciliation des usages et de la culture urbaine, … Une ville prend plusieurs décennies à se (re)construire : la ville que nous habitons en ce moment est le résultat des choix de nos prédécesseurs et ce sont les choix d’aujourd’hui qui définiront la ville de demain.

Le verdissement de Montréal est un projet collectif qui requiert une vaste adhésion au sein de la population. Il évolue en fonction des valeurs, des besoins et des aspirations de toutes les parties prenantes (citoyen, secteur public, entreprise privée, OBNL, ...), ainsi que de l’énergie que celles-ci déploient à cette fin. Tous ont un rôle essentiel à jouer.

En travaillant conjointement, dans l’ouverture, l’écoute et le respect, nous œuvrons ensemble, assurément, vers notre but.

Les milieux urbains sont dynamiques, bouillonnent d’idées et réunissent des expertises variées sur lesquelles il faut miser pour créer un Montréal plus vert (et bleu), au bénéfice de tous. Mettons ensemble la main à la pâte !