Parc-nature du Ruisseau-De Montigny

Points d'intérêts

  • Depuis l'été 2005, les amateurs de nature peuvent profiter de cet espace vert protégé dans le nord-est de Montréal. Ces lieux, admirablement préservés, servent de refuge à de nombreux végétaux telles les frênaies rouges, et à plusieurs espèces animales, comme la couleuvre brune.
  • Un petit cours d'eau défile sur quelques kilomètres, se transformant parfois en cascades spectaculaires.
  • Le parc comprend aussi quatre petites îles, en bordure de la rivière des Prairies, où vont se reproduire rats musqués, grands hérons, canards et poissons.
  • Les travaux de l'autoroute A25 vont perturber quelque peu la tranquillité du parc. Cependant celui-ci sera agrandi et réaménagé dans les prochaines années.

Oiseau vedette

Tyran tritri

Tyrannus tyrannus

Le Tyran tritri est un oiseau migrateur commun. Il séjourne au Québec pendant la saison de nidification et il est alors largement répandu sur le territoire. Son habitat est assez diversifié : bosquets d'arbres à proximité de milieux ouverts, champs, pâturages, lisières de bois, vergers et bordures de plans d'eau.

Le Tyran se nourrit principalement d'insectes qu'il capture dans les airs à la manière des moucherolles, ou encore sur le feuillage, en volant sur place. Il lui arrive aussi de manger des fruits.

Cet oiseau n'hésite pas à chasser de son territoire les corneilles et même les rapaces. Il est relativement facile à observer, car il est loin d'être un maître en matière de discrétion. En effet, il se perche à vue et il est bruyant avec son chant court et répétitif qui se fait entendre fréquemment. Ses nombreuses allées et venues à son nid permettent également de l'observer facilement. Son agressivité lorsqu'il défend son territoire de nidification lui a valu ce nom significatif de tyran.

Pour construire son nid, la femelle choisira un arbre isolé, mais quelquefois elle le placera dans un chicot ou sur une souche. Le nid est une structure volumineuse composée de brindilles et d'herbe, garnie de poils, de radicelles, d'herbes et de fibres végétales. Bien que la femelle soit la seule à couver les œufs, les deux parents s'affèrent à nourrir les petits. La couvée compte 3 ou 4 œufs couvés pendant 14 à 17 jours. Les jeunes sont nourris jusqu'à 19 jours au nid et pendant quatre à cinq semaines après l'avoir quitté.