Recherches

Au cours de la dernière décennie, des inventaires de la faune et de la flore ont été réalisés dans les grands parcs. Ces travaux, en plus de dresser un portrait de la richesse des écosystèmes et de la biodiversité, permettent de mieux protéger les espèces animales et végétales présentes et d’orienter les choix d’aménagements présents et futurs.

Végétation

Les inventaires de la végétation composant les divers écosystèmes présents dans chacun des grands parcs permettent d’acquérir une connaissance approfondie du milieu et constituent la base du programme de gestion des écosystèmes. Ils déterminent les communautés végétales, la liste des espèces végétales tant les arbres, arbustes et plantes herbacées que les plantes à statut précaire et les espèces à caractère envahissant.

Avifaune

Depuis 1997, un suivi annuel de l’avifaune est effectué dans les grands parcs, plus particulièrement sur les oiseaux migrateurs terrestres des secteurs à valeur écologique élevée, notamment les populations d’oiseaux associés aux forêts matures et celles fréquentant les milieux humides et leurs abords buissonneux.

Un inventaire plus global, réalisé sur une base quinquennale, couvre l’ensemble des habitats et tous les types de communautés d’oiseaux (oiseaux terrestres et aquatiques, migrateurs et résidants) et livre un diagnostic sur l’état de santé de l’avifaune dans le Réseau des grands parcs.

Herpétofaune

Depuis 2000, des inventaires sont réalisés et permettent de dresser un portrait des espèces d’amphibiens et de reptiles présentes, dont certains suivis plus spécifiques sur les espèces à statut précaire. Des recommandations sont émises pour assurer leur survie et conserver leur habitat.