À Montréal : une biodiversité étonnante

Fleurs.Le développement de Montréal a déjà une longue histoire. Au fil des époques, le territoire de l’île s’est transformé, l’économie est passée de l’agriculture à l’industrialisation et la population au sein de la métropole québécoise et de sa région s’est accrue. Il s’agit d’une tendance mondiale : depuis le tournant du XXIe siècle, les zones urbaines concentrent désormais plus de 50 % des citoyens de la terre.

Malgré cette urbanisation, Montréal abrite une biodiversité étonnante! Quelques chiffres* illustrent cette réalité :

Espèces indigènes

 (liste non-exhaustive)

Plus de 1060 espèces de plantes vasculaires.
Plus de 120 espèces d'oiseaux.
Plus de 270 espèces de papillons.
13 espèces d’amphibiens et 8 espèces de reptiles.
Plus de 80 espèces de poissons.
Espèces à statut précaire
Montréal abrite plus de 40 espèces de plantes et plus de 20 espèces animales.
Forêt publique Au moins 56 genres d’arbres.
Arbres de rue Une trentaine de genres d’arbres, dont les plus importantes sont tous les types d’érable (44,7 %) et de frêne (20,7%).
Milieux naturels L'agglomération de Montréal comprend plus de 2300 ha de bois, plus de 1500 ha de friches et de champs, plus de 700 ha de milieux humides intérieurs.

* Ces chiffres sont issus des données disponibles et sont fournis à titre indicatif.

 

Tortues.Quant aux espaces verts de l’agglomération montréalaise, on dénombre :

  • 4 982 hectares d’espaces verts composés des grands parcs urbains, des parcs locaux ainsi que du parc du Troisième sommet du mont Royal,
  • 2 174 hectares composés des autres espaces verts (cimetières, golfs, jardins communautaires, sites d'intérêts tels l’Arboretum Morgan et le Jardin Botanique, etc.)

Pour un total de 7 156 hectares soit 3,75 hectares/1000 habitants (population totale de l'agglomération : 1 906 811 habitants).

La Ville de Montréal et de nombreux organismes communautaires et privés participent, par leurs actions soutenues, aux efforts de protection et de mise en valeur de cette richesse qu’est la biodiversité sur l’île de Montréal.