COVID-19
Montréal est au palier vigilance (zone verte). S'informer

Parc des Rapides

Travaux d’aménagement des accès à la Vague à Guy à compter du 19 octobre 2020

Les interventions prévues consistent à aménager des accès permanents à la Vague à Guy pour maximiser la sécurité des usagers et diminuer l’impact de la fréquentation sur l’environnement du secteur. L’aménagement de sentiers permettra d’identifier plus clairement l’accès au site. Près de 150 m linéaires de berges seront également stabilisées contre l’érosion. 

Située dans le Fleuve Saint-Laurent, à la hauteur du parc des Rapides, cette vague éternelle est l’un des sites de prédilection pour celles et ceux qui pratiquent le surf, le kayak et la planche à pagaie.

Nature des travaux

Les travaux débuteront cet automne pour se terminer début juillet. La zone des travaux sera sécurisée et l’accès à la Vague à Guy sera fermé pour la durée des interventions. Une section de la piste cyclable et du sentier piéton sera déviée dans le secteur des travaux. Voici les principales interventions qui seront réalisées :

Automne 2020 – à juillet 2021

  • Mise en place des mesures de protection environnementales

  • Démolition et récupération des ouvrages existants

  • Débroussaillage, abattage et émondage des arbres

  • Création des zones d’accès

  • Enrochement et reprofilage du talus

  • Mise en place des modules de béton (quais et escaliers)

  • Mise en place de la protection contre l’érosion sur le talus

  • Création de sentiers

  • Préparation et pose du mobilier urbain

  • Plantation et pose de tourbe

  • Pavage de la piste cyclable

Le concept d’aménagement

Les deux principaux enjeux du concept d’aménagement étaient l’impact de l’aménagement sur l’environnement naturel et la sécurité des accès pour les adeptes de sports nautiques, et ce, en toute saison. Il faut comprendre qu’en officialisant les activités nautiques de la Vague à Guy, la Ville de Montréal devient responsable et se doit de rendre les lieux sécuritaires pour tous.

Nos principaux objectifs sont :

  • d’offrir des accès sécuritaires à l’eau (deux mises à l’eau et deux sorties), dont les emplacements ont été identifiés par l’organisme KSF; 

  • de minimiser les aménagements pour conserver l’environnement naturel autant que possible; 

  • de minimiser les impacts de la circulation des nombreux adeptes dans la bande riveraine et en pied de berge;

  • de contrôler l’érosion en progression du pied de berge;

  • de maintenir les conditions hydrauliques de la vague et des contre-courants situés près des mises à l’eau; 

  • d’installer des infrastructures d’accès qui sont durables et utiles en toute saison;

  • d’adopter des matériaux s’harmonisant au cachet naturel des lieux.

Le concept retenu s’est arrêté sur des quais et escaliers en béton préfabriqués. Les éléments de béton reposent sur des micropieux, permettant de limiter la quantité de travaux sur les berges et dans l’eau, d’éviter les excavations dans le talus, et de réduire l’impact sur le système racinaire. Une surface antidérapante sera posée sur les dalles et les escaliers.

La construction sur pieux permettra de maintenir la structure en place malgré la forte pente du talus, la force des glaces, la détérioration possible des berges et d’autres sources de mouvement. 

Enfin, le béton (contrairement au bois, à l’acier, à l’aluminium ou à la fibre de verre) est un choix durable, sécuritaire, facile d’entretien et qui permet une installation rapide, en plus d’être résistant à la corrosion, à la pourriture et à la fragilité face aux intempéries. 

Stabilisation des berges

Les berges seront stabilisées sur une longueur de 150 mètres à l’aide d’une utilisation combinée de blocs de pierre naturelle, d’enrochement et de végétation.

Les interventions consistent à installer une rangée de blocs de gros calibre en pied de berge pour permettre une protection efficace contre l’érosion et pour créer une butée en pied de berge dans le cadre de sa restauration. L’usage d’une rangée de blocs permet de limiter l’empiétement dans le fleuve. 

Une partie de talus sera également reprofilée pour diminuer les pentes et le secteur sera complètement revégétalisé.