Ville de MontréalGrands parcsLegs du 375ePromenade de la ville de Québec

Legs du 375e

Le projet

En 2014, la Ville de Québec a signifié à la Ville de Montréal son désir de lui offrir une oeuvre d'art public pour souligner le 375e anniversaire de la métropole. C'est également en 2014 que le projet de réaménagement du carrefour du boulevard Pie-IX et de la rue Sherbrooke Est débutait, prévoyant l'intégration d'une œuvre d'art public offerte par la Ville de Québec  et l’d'une dénomination toponymique rendant hommage à la Ville de Québec.

Au cœur de ce chantier : la nécessité de sécuriser l’ensemble des voies de circulation et le désir de définir une identité au carrefour. Le réaménagement des parcs Guido-Nincheri et Marie-Victorin s’est ajouté naturellement à cette réflexion puisque l’on souhaitait proposer un espace vert de qualité à l’intérieur duquel serait intégrée une œuvre d’art public. C’est donc dans ce prestigieux espace vert, encadré par le complexe Espace pour la vie, le Parc Olympique et le Château Dufresne-Nincheri, que l’équipe de la Ville de Montréal a choisi d’implanter une œuvre d’art public réalisée par M. Jean-Robert Drouillard grand gagnant du concours d’art public lancé en 2015 par la ville de Québec..Ce nouveau parc est né de l’unification des parcs Guido-Nincheri et Marie-Victorin La portion du parc aménagée pour l’œuvre d’art portera le nom de Promenade de la  Ville-de-Québec.
Ce concept d’aménagement du futur parc, élaboré par la firme d’architecture de paysage Atelier Urban Soland, permettra de créer une porte d’entrée emblématique.

Consulter le projet Pie IX

Les bénéfices de ce réaménagement sont nombreux :

  • Un des volets les plus marquants de la requalification du boulevard Pie-IX
  • Une porte d’entrée emblématique pour le secteur récréotouristique et culturel majeur que constitue le pôle Maisonneuve qui regroupe notamment Espace pour la vie, le Parc olympique et le Musée Dufresne-Nincheri
  • Réduction du nombre de voies de circulation pour créer un espace public de qualité
  • Plus de place aux piétons et aux cyclistes
  • Moins de circulation de transit dans les rues locales
  • Un nouveau parc, une œuvre d’art public offerte par la Ville de Québec dans le cadre du 375e anniversaire de Montréal – ce projet constituera d’ailleurs un des legs du 375e anniversaire
  • Un tronçon de 400m du projet de reconstruction et de requalification du boulevard Pie-IX, qui comprend la mise en place d’un service d’autobus rapide (SRB) par l’Agence métropolitaine de transport
  • Mise à niveau de l’ensemble des infrastructures municipales du secteur, incluant la voirie, les réseaux souterrains (eau et égout), ainsi que les réseaux techniques urbains (Commission des services électriques de Montréal, Bell Canada, Gaz Métropolitain).

Le Dons

L’œuvre d’art public intitulée Le contour des conifères dans la nuit bleue et les étoiles derrière ma tête sont dans tes yeux de l’artiste Jean-Robert Drouillard  a été acquise au terme d’un concours par avis public, qui a été lancé auprès des artistes de Québec en juin 2015. Ce concours a été coordonné par la Ville de Québec et le programme de l’œuvre a été définit en collaboration étroite avec la Ville de Montréal.

L’œuvre, qui sera un repère pour les usagers du parc, est composée de quatre colonnes supportant chacune un personnage de bronze évoquant le passé et le présent, l’histoire et la jeunesse, la nature et la culture, des éléments qui unissent les villes de Montréal et Québec. L’artiste, en utilisant les codes de la sculpture commémorative, pose un geste visant à célébrer la mémoire collective, tout en établissant un lien avec le carrefour institutionnel qui accueillera l’œuvre : Espace pour la vie, le Château Dufresne-Nincheri et le Parc olympique. Les quatre adolescents représentés dans l’œuvre font partie d’une même équipe sportive imaginaire : celle de la Boréalie contemporaine. Ces derniers sont donc habillés de chandails faisant référence à la flore et la faune boréale. L’œuvre se veut un hommage au passé, un regard sur le présent et un espoir tourné vers le futur.








Par sa dimension et son emplacement, cette œuvre est visible à plusieurs échelles, pour des usagers variés du carrefour et du parc : tant pour les Montréalais que pour les nombreux visiteurs de ce pôle touristique majeur. L’œuvre fera partie du quotidien de nombreux montréalais, piétons et cyclistes, habitant ou travaillant dans les quartiers avoisinants, ainsi que de celui des usagers du SRB et des automobilistes, nombreux à parcourir les axes Pie-IX ou Sherbrooke. Dorénavant la fréquentation au quotidien de ce parcours se fera dans un carrefour poétique et harmonieux.