Réseau ACCÈS MONTRÉAL

Services en ligne

Sélectionnez un service à droite pour plus de détails.

Choisir un service

Tous les services en ligne

Nous joindre

Lutte aux îlots de chaleur

Qu'est-ce qu'un îlot de chaleur ?

Un îlot de chaleur désigne une élévation localisée des températures, particulièrement des températures maximales de jour et de nuit, enregistrées en milieu urbain, par rapport aux zones rurales ou forestières voisines ou par rapport aux températures moyennes régionales. Cette variation de température peut être causée par des facteurs naturels ou reliées à l'activité humaine telles l'absence d'arbres et de végétation, la présence de larges surfaces non réfléchissantes qui absorbent et emmagasinent l'énergie solaire et les rejets énergétiques multiples.

Pollution de l'air et impact sur la santé

Les îlots de chaleur ont des impacts négatifs sur l’environnement et la santé des citadins. Ils ont des conséquences immédiates sur la qualité de l’air, car ils contribuent à la diffusion des polluants et à la formation du smog.

Le phénomène d’îlot de chaleur accentue la fréquence, la durée et l’intensité des vagues de chaleur accablante qui menacent la santé des très jeunes enfants, des personnes âgées et des personnes atteintes de maladies chroniques. La pollution atmosphérique serait à l’origine de 1 540 décès prématurés par année à Montréal. La recrudescence des problèmes respiratoires aigus, les bronchites et l’affluence aux services des urgences sont aussi liées à l’augmentation des polluants dans l’air.

Divers moyens de lutter contre les îlots de chaleur

Le verdissement

Les nouvelles mesures adoptées par l’arrondissement exigent qu’au moins 20 % de la superficie d’un terrain accueillant une nouvelle construction soit aménagée avec des plantes, arbres ou arbustes en pleine terre. Cette disposition, qui ne s’applique pas aux principales artères commerciales, assurera une meilleure qualité de l’air et contrera la création d’îlots de chaleur. Aussi, tout nouveau stationnement de 10 places et plus devra être paysagé sur au moins 15 % de sa surface. Notons qu’il est également interdit d’installer une dépendance (remise, cabanon ou autres) si celle-ci entraîne l’abattage d’un arbre, à moins qu’aucune dépendance de moins de 15 mètres carrés ne puisse être implantée. Les amendes pour l’abattage d’arbres sans permis sont aussi majorées. N’oubliez pas qu’il faut un permis pour abattre un arbre.

La perméabilité des matériaux

Les villes sont très bétonnées, et les sols qui s’y trouvent n’absorbent qu’une très faible proportion de l’eau de pluie. Parce que l’eau est peu disponible pour les sols urbains, les processus naturels rafraîchissants, comme l’évaporation de l’eau contenue dans les sols et l’évapotranspiration de la végétation, sont restreints et ne peuvent contrer le réchauffement urbain. Les matériaux de recouvrement autorisés pour une aire d’entreposage, de chargement ou de stationnement sont le pavé alvéolé, le béton, le gravier gris ou tout autre matériau inerte avec un indice de réflectance solaire d’au moins 29.


L'arrondissement met en oeuvre diverses mesures pour lutter contre les îlots de chaleur :

Oasis de fraîcheur

Ruelles vertes

Toitures écoénergétiques


Références (plusieurs études sont seulement disponibles en version anglaise)