Services en ligne

Sélectionnez un service à droite pour plus de détails.

 

Choisir un service

 

Tous les services en ligne

 

Communiqué

Acquisition d'un ultime terrain à des fins de parc : les lignes du futur parc des Gorilles pourront être tracées cet été

6 mai 2019

Montréal, le 6 mai 2019 - Le conseil d'arrondissement de Rosemont–La Petite-Patrie approuvera, ce soir, un projet d'acte ayant pour but l'acquisition du dernier terrain situé dans la zone visée par le futur parc des Gorilles. Dès cet été, les résidants du secteur seront invités à participer à l'élaboration des plans d'aménagement du nouvel espace vert, un processus qui sera réalisé de concert avec le comité de citoyens mobilisé autour du projet.

« Nous franchissons une étape clé dans la création d'un lieu public à l'image des résidants, qui transformera assurément le visage du secteur Marconi-Alexandra, souligne le maire de l'arrondissement, François William Croteau. En collaboration avec le groupe « les AmiEs du parc des Gorilles », nous comptons développer un mode de cogestion innovant pour ce lieu, déjà cher au cœur des riverains. »

Situé à l'intérieur du quadrilatère formé par les rues Saint-Urbain, Beaubien Ouest, Saint-Zotique et l'avenue de l'Esplanade, le terrain à transformer représente une opportunité de verdir une superficie de 7 000 mètres carrés, actuellement asphaltée. Le nouveau parc permettra une meilleure captation des eaux de ruissellement et une diminution des îlots de chaleur. Il deviendra assurément une richesse pour le quartier et un modèle de développement durable pour tous.

Les activités de consultation et de cocréation sur le site sont prévues tout au long de l'été. Les détails seront disponibles sur le site de l'Arrondissement au cours des prochaines semaines.

Les démarches officielles pour la création du parc ont débuté en mai 2013, lorsque le conseil d'arrondissement a imposé une réserve pour fins de parc sur les terrains appartenant à la firme Olymbec, au sud de la rue Saint-Zotique, entre Saint-Urbain et de l'Esplanade. L'objectif était alors de conserver l'endroit, communément appelé « parc des Gorilles », en vue d'y aménager un espace vert, à la demande des résidants des alentours.

Ancien secteur industriel en pleine transformation, Marconi-Alexandra est un quartier connaissant un redéveloppement urbain marqué depuis quelques années. Il fait partie du projet MIL Montréal, qui s'inscrit dans le Plan de développement urbain économique et social des secteurs Marconi-Alexandra, Atlantic, Beaumont, De Castelnau (PDUES) mis de l'avant par la Ville de Montréal. Le manque d'espaces publics, de parcs et de lieux de socialisation dans le secteur est un enjeu crucial auquel le PDUES entend répondre, notamment par l'acquisition de terrains vacants pour l'aménagement d'espaces publics.