COVID-19
Reprise progressive des activités : savoir ce qui est ouvert ou fermé. S'informer

Services en ligne

Sélectionnez un service à droite pour plus de détails.

 

Choisir un service

 

Tous les services en ligne

 

Actualité

Rosemont–La Petite-Patrie - De nouvelles murales artistiques verront le jour

3 mai 2013

L'arrondissement de Rosemont–La Petite-Patrie continue sa collaboration au développement de Montréal comme métropole culturelle en octroyant pour une deuxième année son fonds culturel de 30 000 $ pour la conception de projets artistiques dans l'espace public. Cette année encore, ce sont des projets de murales que l'arrondissement souhaite mettre de l'avant, cette fois-ci sur des artères commerciales.

« La création de ce fonds a permis l'an dernier la réalisation de deux magnifiques murales dans les parcs. Fiers de ce résultat, nous renouvelons l'expérience, en choisissant cette année d'embellir les artères commerciales », a mentionné le maire de l'arrondissement, François William Croteau. « Ce fonds est pour nous une façon de favoriser le développement de quartiers culturels sur l'ensemble du territoire de l'arrondissement et de reconnaître concrètement l'apport des artistes dans la vie de tous les jours ».

Les objectifs de ce fonds sont d'encourager la création et l'innovation, de reconnaître le travail des artistes, de favoriser l'accès et la sensibilisation aux arts, à la culture et au patrimoine à tous les citoyens, en plus d'embellir le paysage urbain.

Rappelons que le type de projet est défini annuellement par l'arrondissement qui, pour cette deuxième édition, a décidé de poursuivre l'embellissement de son cadre urbain par la réalisation de murales. Il invite donc les artistes professionnels et les organismes artistiques et culturels montréalais, sans but lucratif, à proposer des projets de murales sur un mur privé d'une artère commerciale visible de l'espace public. Ce fonds doit permettre la réalisation d'œuvres dont la contribution maximale pour chacune est de 10 000 $.

La première édition du programme s'est conclue par la création de deux murales peintes sur les chalets de parc : l'une au parc Rosemont, Un vent de liberté de Sophie Wilkins et Mélany Fay, et l'autre au parc Montcalm, Le temps qui passe de Jérôme Poirier.

Les artistes et les organismes intéressés, qui répondent aux critères d'admissibilité, doivent déposer leur projet à l'arrondissement au plus tard le vendredi 21 juin 2013, à 16 h. Pour obtenir l'information complète, consultez :