Services en ligne

Sélectionnez un service à droite pour plus de détails.

 

Choisir un service

 

Tous les services en ligne

 

Actualité

En 2020 : le conseil d'arrondissement à la rencontre des citoyens dans les différents quartiers

8 octobre 2019

Afin d'encourager la participation citoyenne à la vie démocratique, les élus de Rosemont–La Petite-Patrie ont adopté, hier soir, le calendrier 2020 des séances ordinaires du conseil d'arrondissement, qui prévoit la tenue de rencontres itinérantes dans chacun des quatre districts du territoire.

« Ces séances en plein air et dans nos installations seront autant d'occasions de nous rapprocher de la population et de promouvoir le conseil d'arrondissement comme instance décisionnelle importante ayant une incidence directe sur le quotidien des Rosepatriennes et Rosepatriens, souligne le maire de Rosemont–La Petite-Patrie, François William Croteau. Nous invitons les non-initiés de tous âges, les familles, les nouveaux résidants et les habitués à découvrir ou redécouvrir la démocratie municipale, à s'informer sur les différents dossiers du conseil et à nous soumettre des questions sur les enjeux qui les interpellent. »

Séances estivales itinérantes
De juin à septembre, quatre séances se dérouleront ainsi en d'autres lieux que l'habituelle salle Jean-Drapeau, sise au 5650, rue D'Iberville. Voici le détail de ces séances :

  • Lundi 1er juin à 19 h, Centre Père-Marquette, district Saint-Édouard
  • Lundi 6 juillet à 19 h, parc Molson, district Étienne-Desmarteau
  • Lundi 17 août à 19 h, parc Lafond, district du Vieux-Rosemont
  • Mardi 8 septembre à 19 h, parc Joseph-Paré, district Marie-Victorin

Rappelons que les séances du conseil sont également diffusées en direct sur Internet pour encourager la participation. Les citoyens peuvent faire parvenir des questions en ligne, entre 18 h 15 et 18 h 45 les soirs d'assemblée, via le site de l'arrondissement à l'adresse www.ville.montreal.qc.ca/rpp/endirect.   

Fin du contingentement applicable aux restaurants dans l'arrondissement
Pour favoriser l'établissement de nouveaux commerces de proximité et encourager le dynamisme des quartiers, le conseil s'est prononcé hier en faveur du retrait du contingentement applicable aux restaurants sur l'ensemble du territoire. Cette modification au Règlement d'urbanisme met notamment fin à l'imposition d'une distance minimale entre les établissements de restauration sur certaines artères commerciales de faible densité comme Bélanger, Jean-Talon ou Papineau. Ainsi, une diversité de commerces de restauration, tels que des cafés, des boulangeries, des espaces de cotravail avec une offre alimentaire, et des comptoirs d'aliments prêts à emporter pourront désormais se côtoyer sur ces rues commerciales de proximité.