Services en ligne

Sélectionnez un service à droite pour plus de détails.

 

Choisir un service

 

Tous les services en ligne

 

Actualité

Un nouvel espace culturel pour l'Illusion, théâtre de marionnettes

16 janvier 2019

Lors du conseil d'arrondissement du lundi 14 janvier, les élus ont autorisé la démolition d'un bâtiment désuet que louait l'Illusion, théâtre de marionnettes, à  l'angle des rues Saint-Denis et Beaubien. Ils ouvrent ainsi  la voie à la construction d'un nouvel espace de création, de production et de diffusion qui deviendra le siège permanent de l'Illusion

« Je suis très heureux que ce projet se concrétise, alors qu'en janvier 2018, nous octroyions un soutien financier de 100 000 $ pour l'acquisition du terrain et du bâtiment, montant qui s'ajoutait aux 200 000 $ déjà octroyé par la Ville de Montréal, a mentionné le maire de l'arrondissement, François William Croteau. Je souligne également la générosité de l'ancienne propriétaire, ce qui a facilité l'élaboration d'un cadre financier avantageux pour l'Illusion. Ce nouvel espace permettra de bonifier notre offre culturelle, tout particulièrement auprès de la clientèle jeunesse. »

Rappelons que le ministère de la Culture et des Communications, le ministère des Affaires municipales et Patrimoine Canada ont également contribué à ce projet dont le coût total est estimé à 4 500 000 $. 

À l'aube des 35 ans de l'Illusion, les fondatrices du théâtre accueillent cette nouvelle avec bonheur et soulagement. Elles pourront planifier les saisons théâtrales à plus long terme dans un bâtiment leur appartenant.

Développer l'agriculture urbaine
Lors du conseil, les élus ont accordé une contribution financière de 65 000 $ à  l'organisme Laboratoire sur l'agriculture urbaine (AU-LAB) pour qu'il réalise un diagnostic sur l'agriculture urbaine dans l'arrondissement de Rosemont–La Petite-Patrie. Il se voit aussi confier la gestion les jardins communautaires pour la prochaine année.
 
« Comme nous devions mandater un nouvel organisme pour gérer les jardins communautaires, en raison de la fermeture  de  la SODER, nous profitons de l'occasion pour  aller de l'avant avec une analyse des pratiques et intérêts des citoyens en matière d'agriculture urbaine, mentionne le maire de l'arrondissement François William Croteau. Le diagnostic complet de la situation nous permettra de nous doter d'une stratégie d'agriculture urbaine globale à long terme. »

Protéger les maisons de type shoebox
Durant la dernière décennie, les nombreuses demandes de démolition des maisons shoebox ont amené l'Arrondissement à décréter un moratoire à l'automne 2018. Afin  d'analyser la situation et de bien comprendre les enjeux, l'Arrondissement a d'abord tenu une consultation citoyenne. Il a ensuite réuni un comité consultatif formé de spécialistes en patrimoine, histoire, architecture et urbanisme ainsi que des propriétaires de maisons de type shoebox afin de développer les grandes lignes d'une règlementation modifiant le Règlement d'urbanisme.

Ce projet de règlementation vise à  reconnaître et à protéger l'intérêt patrimonial et architectural des 560 maisons shoebox de l'arrondissement construites pour la plupart entre 1920 et 1940. La règlementation offrira également la possibilité de faire évoluer et d'adapter les maisons pour répondre aux besoins des familles du 21e siècle.