Services en ligne

Sélectionnez un service à droite pour plus de détails.

 

Choisir un service

 

Tous les services en ligne

 

Organismes sociocommunautaires

Programmes et plans

Projet de lutte à la pauvreté

MTESS 2018 - Période de dépôt terminée, prochain appel début année 2019

La Ville de Montréal et le ministère de l'Emploi et de la Solidarité sociale (MESS) ont signé une entente administrative de lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale, dans le cadre des Alliances pour la solidarité. Le ministère accordera donc une somme de 50 millions échelonnée sur cinq ans afin de soutenir des actions visant à contrer la pauvreté et l'exclusion sociale. Cette annonce découle de la mesure du Plan d'action gouvernemental pour l'inclusion économique et la participation sociale 2017-2023.

Cette entente permet à l'arrondissement de soutenir financièrement près d'une quinzaine de projets portés par des partenaires communautaires et visant à :

  • Aider les personnes les plus démunies à mieux s'intégrer dans leur milieu et dans la collectivité montréalaise et québécoise, et les soutenir dans leur démarche d'intégration, notamment en tenant compte de la composition ethnoculturelle de la population;
  • Diminuer l'impact des problématiques sociales intrinsèques d'une grande ville pour les individus concernés et pour l'ensemble de la population;
  • Offrir aux personnes les plus démunies des possibilités d'intégration économique, sociale et culturelle.

Les initiatives, projets et interventions visent à lutter contre la pauvreté et l'exclusion sociale, notamment par le biais de projets d'intervention en matière de :

  • développement social et communautaire;
  • prévention de la pauvreté;
  • d'aide à l'intégration en emploi des personnes éloignées du marché du travail;
  • d'insertion sociale;
  • d'amélioration des conditions de vie des personnes en situation de pauvreté dans les territoires à concentration de pauvreté.

Les projets et interventions font l'objet d'une analyse partagée des besoins et des priorités et d'une concertation avec les représentants du milieu. Ils répondent aux objectifs des planifications stratégiques locales et régionales et des plans d'action de lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale, ainsi qu'aux objectifs de la Stratégie nationale. Les projets financés s'inscrivent dans les grandes politiques et orientations du gouvernement et doivent tenir compte de l'analyse différenciée selon les sexes (ADS).

Rosemont-La Petite-Patrie a autorisé en 2018 l'octroi de 343 290 $ à des organismes pour la réalisation d'initiatives porteuses visant la lutte contre la pauvreté et conformément à l'Entente administrative sur la gestion du Fonds québécois d'initiatives sociales dans le cadre de la lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale. Cette dépense est assumée par la ville centre et distribuée aux organismes suivants :

  • CooPère Rosemont pour organiser la tenue d'un magasin-partage de la rentrée scolaire.
  • Bouffe-Action de Rosemont pour le projet Ensemble dans l'action  visant à consolider la mobilisation des personnes ayant recours à l'épicerie solidaire et créer des postes en bénévolat, pour le projet de cuisines collectives pour personnes à limitation fonctionnelle et pour le magasin partage de Noël.
  • Carrefour communautaire Montrose pour le projet Agir dans son milieu étant du travail de milieu auprès des aînés victimes d'abus et de maltraitance et le projet Premier pas dans ma communauté afin d'offrir des activités adaptées aux aînés vivant dans l'est du quartier et briser leur isolement.
  • Corporation de développement communautaire de Rosemont avec le projet de l'Accorderie permettant aux citoyens de développer un réseau d'échange de services et le projet de mobilisation citoyenne pour le secteur du Vieux Rosemont.
  • Habitations communautaires Loggia afin de permettre l'amélioration des conditions de vie aux Habitations communautaires Loggia et de consolider les services de soutien et les activités sociales et récréatives offerts aux locataires.
  • Carrefour communautaire de la Petite-Côte pour du travail de milieu aux Habitations Rosemont.
  • Centre NA Rive pour offrir aux familles du secteur St-Édouard et Père-Marquette des activités de groupe d'achats, de cuisines collectives, de jardins collectifs et d'initiation à l'agriculture urbaine ainsi qu'un service d'épicerie solidaire.
  • Comité logement de La Petite-Patrie pour offrir un point de service dans l'est du quartier afin de soutenir les locataires aînés dans leurs recours en matière de logement et intervenir auprès de conciergeries pour l'extermination de punaises.
  • Regroupement des tables de quartier de La Petite-Patrie pour favoriser la participation citoyenne et la mise en place d'activités et de ressources pour les citoyens au chalet du parc Montcalm et par un appui à des projets rassembleurs dans le secteur alimentaire (marché solidaire, Le Fridge, mois de la nutrition, bacs de culture, récupération de denrées alimentaires périssables du marché Jean-Talon, etc.).

Projets Politique de l'enfant

Période de dépôt terminée, prochain appel début année 2019

En lançant la Politique de l'enfant, en juin 2016, la Ville de Montréal s'est engagée à offrir un environnement où tous les enfants de 0-17 ans peuvent grandir et s'épanouir selon leur plein potentiel. Depuis son adoption, un ensemble de mesures locales et régionales ont été mises en place progressivement pour mieux répondre aux besoins et aux réalités des enfants et des familles de milieux défavorisés.

Les axes d'intervention de la politique sont les suivants :

  • La sécurité et l'accessibilité des environnements urbains
  • La sécurité alimentaire et la saine alimentation
  • La persévérance scolaire et la réussite éducative
  • L'accès à la culture, aux sports et aux loisirs
  • Les familles et les communautés

Pour répondre aux particularités locales, la Ville accorde pour l'année 2018 une enveloppe budgétaire de 2,1 M$ aux dix-neuf (19) arrondissements. Ce financement leur permet de soutenir des projets locaux qui répondent aux priorités et aux réalités des milieux. En 2018, une enveloppe budgétaire de 70 000 $ a été attribuée dans le cadre de cet appel à projets pour le territoire de l'arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie.

L'aide financière soutient la réalisation de projets locaux qui répondent aux besoins des enfants âgés de 0 à 17 ans et des familles résidant sur le territoire de Montréal : filles, garçons, aux diverses identités ethniques, culturelles, religieuses, de genre, de toutes conditions sociales et de santé. Voici les volets et projets soutenus cette année :

  • Volet soutenir et accompagner les familles dans le développement du plein potentiel
    • Centre communautaire Petite-Côte, projet Dimanche on joue : Offrir une programmation d'activités (physiques, manuelles, créatives et de loisirs et des ateliers parents-enfants portant sur des thématiques ciblées (apprentissages académiques par le jeu, préparation transition CPE et maternelle, première année).
    • Césam, projet Club des jeunes de Césam : Offrir de l'aide aux devoirs et des activités (ateliers de cuisine, bricolage, jeux, sports, etc.) trois fois par semaine, après l'école, de 15 h 30 à 17 h 30 dans les locaux de la paroisse Saint-Ambroise à l'automne 2018.
  • Volet animer l'espace public durant la saison estivale
    • Coopère Rosemont, projet Aller vers les pères et l'enfant : Offrir aux pères et à leurs enfants (bien que dans une perspective inclusive où les mères sont bienvenues) des occasions de divertissement (jeux physiques, activités de groupe extérieures, opérations d'embellissement, jardinage, lecture de contes, etc.) dans les parcs, les ruelles et autres endroits pertinents, les fins de semaine, sur des plages horaires variables et adaptées aux familles. Sensibiliser le public à l'importance de l'investissement paternel et à l'existence de ressources dédiées à la famille en occupant l'espace public de manière ludique et proactive.
    • Soir, projet Petit soir : Réaliser une installation visuelle (parcours de jeux avec formes et couleurs) afin de divertir les enfants et les parents, offrir une prestation théâtrale durant leur événement et offrir un atelier de découverte musicale en interprétation jazz avec initiation et découverte d'instruments modifiés afin de réaliser un jam avec les jeunes.
  • Volet soutenir et accompagner les familles dans le développement du plein potentiel et volet animer l'espace public durant la saison estivale
    • Moulin à musique, projet Maelström en promenade : Trois personnages musiciens hétéroclites offrent des animations et introduction aux instruments de musique à l'occasion des ventes trottoirs et autres événements familiaux afin de faire découvrir des musiques du monde aux enfants;
    • L'Hôte-Maison, projet CommunauTerre : aménager la cour extérieure de l'Hôte-Maison pendant la période estivale (potager, tables, bancs), sensibiliser les jeunes aux saines habitudes alimentaires, réaliser un projet d'enseignement du jardinage auprès des jeunes, organiser des cuisines collectives avec les récoltes, jumeler enfants et adolescents pendant la réalisation du projet et rendre cet espace urbain accessible aux familles et à la communauté ainsi qu'organiser une fête des récoltes en animant l'espace public;
    • Toxique Trottoir, projet Qui a vu le Glouf : Mobiliser l'ensemble des familles du quartier Vieux-Rosemont, principalement près du secteur Basile-Patenaude, autour d'une aventure artistique favorisant le vivre ensemble, réaliser des rencontres artistiques et ateliers avec des personnages vivants; les Zalaffûts, partir à la découverte d'un animal fantastique « Le GLouf ». Suivre ses traces à travers des installations visuelles, sonores, olfactives, réaliser une nuit de camping au parc du Pélican avec veillée de contes fantastiques et projection de films.
    • Centre de ressources et d'actions communautaires de La Petite-Patrie, projet La récolte se promène : Inciter une plus grande proportion de jeunes à augmenter leur consommation de fruits et légumes à peu de frais en leur proposant diverses activités : kiosques de vente à bas prix, dégustations, ateliers, etc. Sensibiliser les jeunes à l'importance d'une saine alimentation.
  • Volet aménager les espaces publics pour en faciliter l'accès et contribuer à la sécurité des enfants

Plan d'action en développement social

Contenu à venir