Services en ligne

Sélectionnez un service à droite pour plus de détails.

 

Choisir un service

 

Tous les services en ligne

 
Nous joindre

La Cité-Jardin

Historique

1954 - Vue aérienne de la Cité-Jardin

La création de la Cité-Jardin du Tricentenaire

Cette mise en contexte permettra d’illustrer, à l’aide de cartes historiques et de photos d’archives, la valeur patrimoniale de la Cité-Jardin du Tricentenaire tout en expliquant les raisons pour lesquelles il est important d’en préserver l’architecture et la végétation, notamment les arbres.

1942 - La Cité-Jardin en construction
Crédit photo : Jacques Durand

L’Union économique d’habitations (UÉH) est une association citoyenne qui, dans les années 40, cherche à acquérir des lots de terre destinés à la construction d’habitations unifamiliales. Son choix s’arrêtera sur le secteur actuel de la Cité-Jardin.

Vue d'ensemble de la rue des Mélèzes


1947 - Crédit photo : Jacques Durand et Marc H.Choko,
Une cité-jardin à Montréal, Méridien, 1988 

1988 - Crédit photo : Marc H.Choko, Une cité-jardin à
Montréal, Méridien, 1988
 

2012

Qu’est-ce qu’une cité-jardin ?

La cité-jardin est un concept d’urbanisme britannique né à la fin du XIXe siècle. Il s’agit d’une façon novatrice de penser la ville, en opposition à la ville industrielle qui est trop polluée, et à la campagne qui est considérée comme trop loin des villes. Parmi ses caractéristiques se trouvent :

  • une densité relativement faible du bâti;
  • la présence d’un couvert végétal de qualité de manière à favoriser un air pur favorisant la santé;
  • la présence d’équipements publics situés au centre de la cité-jardin (parcs, galeries de commerces, lieux culturels).

La cité

Au moment de la planification de la Cité-Jardin, les modèles de maison privilégiés sont à caractère traditionnel canadien-français, issus de deux variations de la maison de la Victoire créée par la Wartime Housing, une société d’État à l’origine de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL). Il s’agit de modèles adaptés aux conditions climatiques de la région, faciles et rapides à construire selon les plus récentes techniques de construction et, surtout, abordables. Un autre modèle  sera retenu afin de répondre aux besoins d’une clientèle qui souhaite des maisons plus spacieuses et cossues : le chalet suisse.

Le jardin

Les caractéristiques du paysage occupent une place cruciale dans le projet. Puisque la Cité-Jardin sera construite en plein milieu d’un champ, il faut en planifier le « jardin ». Ainsi, la planification et la réalisation de l’aménagement paysager, incluant la plantation de plusieurs essences d’arbres, sont assurées par le Jardin botanique. Celui-ci fera également le suivi du projet et aidera les citoyens à planifier leur plantation, tout en remplaçant les arbres au fil des années suivantes lorsque cela sera nécessaire.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir.


Plan d'utilisation au sol de la Ville de Montréal, novembre 1949