Services en ligne

Sélectionnez un service à droite pour plus de détails.

 

Choisir un service

 

Tous les services en ligne

 

Secteur des Faubourgs

Un large travail de planification pour l’aménagement urbain de l’est du centre-ville a été lancé en juin 2018. Le territoire étudié dans le cadre du Programme particulier d'urbanisme (PPU) est délimité par les rues Sherbrooke au nord, Saint-Hubert à l’ouest, Fullum à l’est, et les berges du Saint-Laurent au sud, entre les rues Saint-Hubert et D’Iberville. Le quartier à l’étude inclut plusieurs lieux iconiques de Montréal, tels que la rue Sainte-Catherine Est, les abords du pont Jacques-Cartier, la cité des ondes, le site de la brasserie Molson-Coors, ainsi que les abords du fleuve.

Dans la continuité des activités de réflexion initiées par le milieu pour un quartier innovant et inclusif, la démarche de PPU fait écho à un travail collectif pour le redéveloppement de ce secteur central de la métropole.

Les buts de cette démarche collective sont de trouver des solutions stratégiques et durables pour redonner de l'espace aux piétons et reconnecter la population avec leur fleuve et de stimuler le développement économique et commercial du secteur, et ce, en complémentarité avec les efforts consentis pour améliorer le milieu de vie des résidents.

Trois axes d’intervention

Le PPU mettra de l’avant trois principaux axes d’intervention :

  • la relance socio-économique du quartier : pour un milieu de vie plus complet
  • la mise en valeur et la relation des citoyens et des citoyennes avec le fleuve
  • la mobilité durable et la sécurité, qui restent des incontournables dans ce secteur de transit urbain extrêmement fréquenté

Dans le cadre de ce PPU, l’arrondissement se penchera, entre autres, sur l’amélioration de la sécurité cycliste et piétonne autour des grandes artères telles que la rue Ontario et la rue Notre-Dame, la reconversion des terrains vacants et industriels, et l’aménagement des abords du pont Jacques-Cartier.

Propositions de l'arrondissement

Dans le cadre de la consultation de l'Office de consultation publique de Montréal sur l'avenir des Faubourgs, l'arrondissement a présenté sa vision et des propositions pour revitaliser ce secteur en mouvement.

Quartier du Centre-Sud (milieux de vie existants)

  • Preìserver et consolider le quartier du Centre-Sud, notamment dans ses caractéristiques sociales et architecturales, par la protection du patrimoine bâti et du parc résidentiel existant.
  • Répondre aux besoins du milieu en matière d’équipements collectifs et de diversité commerciale.

Zone déstructurée et en requalification

  • Reconnecter les trames de rue des quartiers du Centre-Sud et du Vieux-Montréal.
  • Transformer le lien routier entre la fin de l'autoroute Ville-Marie, l'avenue Papineau (accès au pont Jacques-Cartier) et la rue Notre-Dame pour l'adapter au contexte urbain et y concilier tous les modes de transport.
  • Soutenir et orienter la reconstruction des grands terrains vacants et des zones à transformer du secteur.
  • Créer de nouveaux milieux de vie incluant les équipements collectifs neìcessaires.
  • Mettre en valeur le patrimoine institutionnel et industriel afin d’assurer une requalification respectueuse de l'histoire des lieux.
  • Inventer un rapport durable au fleuve tenant compte de la présence du port de Montréal et des voies ferrées.

Visionner les propositions

Étapes du PPU des Faubourgs

  • Consultation publique sur l'avenir des Faubourgs : janvier à avril 2019
    En savoir plus
  • Dépôt des recommandations de l'OCPM : été 2019
  • Consultation publique sur le PPU des Faubourgs : automne 2019
  • Adoption de la version finale du PPU : 2020

Une démarche inclusive

En marge du PPU, la Corporation de développement communautaire (CDC) Centre-Sud, en collaboration avec la firme d’architecture Rayside Labossière, pilotera un comité d’accompagnement des grands projets Centre-Sud, mis sur pied par la communauté. Ce comité sera composé d’acteurs engagés et représentatifs du quartier. Il leur permettra d’alimenter les réflexions entre la société civile et les différents promoteurs des terrains privés.