Services en ligne

Sélectionnez un service à droite pour plus de détails.

 

Choisir un service

 

Tous les services en ligne

 

Accès jardins : des partenariats pour de nouveaux espaces verts

                

 

Multiplier l’offre d’espaces verts et de lieux de détente et de loisirs dans des secteurs où les terrains sont rares : voilà l’objectif du programme Accès jardins lancé par l’arrondissement en partenariat avec des propriétaires privés et institutionnels. Ce type de collaboration pourrait permettre l’accès à près de 100 000 m² d’espaces  verts supplémentaires au cours des prochaines années.

1- Le contexte

La construction de plus de 200 nouveaux projets dans Ville-Marie a amené en dix ans près de 10 000 nouveaux résidents pour former un cœur de ville de plus en plus habité et animé. Ce développement se poursuit et l’on prévoit même l’arrivée de nouveaux ménages dans les prochaines années.

Pour répondre au mieux aux besoins de la population future et existante, et bonifier l’offre en espaces verts et en lieux de détente et de loisirs, l’arrondissement a créé le programme Accès jardins.

Ce programme est notamment issu de la vision de la Stratégie centre-ville et de celle adoptée en 2012 dans le cadre du Programme particulier d’urbanisme (PPU) du Quartier des grands-jardins, dont l’un des grands objectifs est d’améliorer l’offre en espaces verts.

2- Les objectifs du projet Accès jardins

  • Rendre accessibles près de 100 000 m² d’espaces privés et institutionnels existants au cours des 10 prochaines années;
  • Rendre accessibles au public des terrains de sport privés existants;
  • Mettre sur pied un réseau d’espaces de qualité accessibles au public et bien identifiés.
  • Faire découvrir des espaces uniques et méconnus du centre-ville.

3- Un partenariat inédit

Dans le cadre du programme Accès jardins, l’arrondissement souhaite réaliser des ententes d’accès public à long terme à des jardins et espaces verts avec des propriétaires institutionnels et privés en échange de subventions à la mise en valeur des terrains (immobilisation par le biais d’aménagements permanents), de la gestion des espaces verts (contrats d’entretien et de sécurité), ainsi que de la mise en marché et de la promotion d’un réseau d’espaces verts de qualité accessibles au public.

La première entente issue de ce programme a été conclue pour une durée de 25 ans avec l’université du Québec à Montréal (UQAM) dans le cadre du projet de réaménagements majeurs des abords de l’UQAM afin de mettre en valeur les espaces verts autour de ses différents pavillons.

L’arrondissement a également entrepris des démarches avec des propriétaires privés et des institutions dans le but d’aménager et de rendre accessible au public des terrains appartenant à des établissements d’enseignement scolaire et à des lieux de culte.