Services en ligne

Sélectionnez un service à droite pour plus de détails.

 

Choisir un service

 

Tous les services en ligne

 
Portlet 6978,72881574 responded with content-type text/plain when the client was requesting content-type text/html
Nous joindre

Quartier des gares

Un réaménagement d’envergure dans le centre des affaires

Le projet d’aménagement

Visionner toutes les photos

Soucieux d’offrir un milieu de vie urbain de qualité et un confort piétonnier accueillant pour ses citoyens et les usagers du centre des affaires, l’arrondissement de Ville-Marie a proposé en 2016, dans son programme particulier d’urbanisme (PPU), plusieurs actions d’envergure qui visent le réaménagement du Quartier des gares.

L’aménagement des principaux axes (rues Peel, Notre-Dame, Saint-Antoine,...), la création de nouveaux espaces publics, dont un grand parc urbain au-dessus de l’autoroute Ville-Marie, l’ajout de parcours piétons et le verdissement en bordure de rues font notamment partie des actions préconisées.

Travaux de déviation d’une conduite principale d'égout et de reconstruction de conduites d’eau potable : septembre 2017

Afin de permettre le réaménagement de la rue Peel dans une phase ultérieure, des travaux préparatoires doivent être effectués aux infrastructures souterraines afin de dévier la conduite d'égout unitaire de l'ancienne rue des Rivières et de reconstruire les conduites d’eau potable. Des interventions sont ainsi prévues dans les rues Peel, de la rue Saint-Antoine à la rue Saint-Jacques, Saint-Antoine, de la rue Jean d’Estrées à la rue Peel et Jean-d’Estrées, de la rue Saint-Antoine à la rue Saint-Jacques.

La rue Peel fera éventuellement l’objet de travaux de réaménagement comprenant l’élargissement de trottoirs, l’agrandissement des fosses d'arbres avec plantation d'arbres et l’installation d’un nouvel éclairage de rue.

BUDGET GLOBAL DE PROJET : 3,8 millions $

ÉCHÉANCIER
Début des travaux : Septembre 2017
Fin des travaux : Novembre 2017

Première phase complétée

L’arrondissement a commencé la revitalisation du quartier en réaménageant les rues de la Montagne et Drummond, au nord du Centre Bell. On y a notamment refait les infrastructures souterraines, élargis les trottoirs, planté des arbres et mis à niveau le mobilier urbain qui sera uniforme pour le quartier.

Objectifs du PPU

Accompagner le développement immobilier autour du Centre Bell

Depuis le début des années 2000, le Centre des affaires et ses abords connaissent un renouveau qui s’est notamment traduit par l’ajout d’un nombre remarquable de logements et d’établissements commerciaux et culturels. Des projets immobiliers majeurs marquent maintenant le paysage aux abords du Centre Bell et changent le visage du quartier, tels que le Roccabella, l’Avenue, la tour des Canadiens, la tour Windsor DeLoitte, et bientôt dautres projets s'ajouteront.

L’arrondissement souhaite accompagner ce développement et privilégie, dans le Quartier des gares, un réaménagement de qualité pour le domaine public, qui favorisera sa réappropriation par les usagers.

Un quartier plus vert

Perspective de l'aménagement du nouveau parc Ville-MarieParmi les propositions phares du projet de PPU, l’arrondissement préconise l’aménagement d’un nouveau parc : le parc Ville-Marie, qui serait aménagé au-dessus de l’autoroute Ville-Marie, sur les terrains appartenant au Ministère des transports du Québec.

La surface totale de ce nouveau parc serait pratiquement équivalente à celle du Square Dorchester et de la Place du Canada. Le parc Ville-Marie pourrait inclure des parcours piétons.

Pour contrer les ilots de chaleur, on prévoit aussi l’ajout de 750 arbres dans le quartier, soit 2,3 hectares. 

Délimitation du quartier

Délimitation du quartier des gares

Avec plus de 100 000 passages quotidiens dans le quartier, dont 37 000 entrants aux deux stations de métro Bonaventure et Lucien-L'Allier, le Quartier des gares est le principal pôle intermodal au Québec, en même temps que l'entrée principale du centre-ville en transport collectif.

Bordé au nord par le boulevard René-Lévesque, au sud par la rue Notre-Dame, à l'est par le boulevard Robert-Bourassa et à l'ouest par les rues de la Montagne (entre Notre-Dame et Saint-Jacques) et Lucien-L'Allier (entre la rue Saint-Jacques et le boulevard René-Lévesque), le quartier bénéficie d’une position stratégique centrale dans le paysage montréalais, à distance de marche de l’Université McGill, du Quartier des spectacles, du Vieux-Montréal et du canal de Lachine.

Un projet bien accueilli

Tous les citoyens, les organismes, les gens d’affaires, les travailleurs, ainsi que les usagers du quartier se sont déplacés en grand nombre pour se prononcer sur le redéveloppement et l’avenir du quartier, à l’occasion d’une consultation tenue par l’Office de consultation publique de Montréal (OCPM) en mai dernier.

À la fin du mois de septembre, l’OCPM a publié son rapport sur le projet. L’Office reconnaît que l’arrondissement a posé un geste important et opportun en proposant le projet de PPU. Le grand public adhère de manière générale à la vision présentée et aux objectifs généraux qui sont de réaménager le domaine public, d’améliorer le transport collectif et actif, et de favoriser le développement et la qualité des projets immobiliers.