COVID-19
État de la situation. S'informer

Services en ligne

Sélectionnez un service à droite pour plus de détails.

 

Choisir un service

 

Tous les services en ligne

 

Stratégie alimentaire

Agriculture urbaine, serre communautaire, marché fermier, toit cultivable, Quartier nourricier... plusieurs initiatives locales et durables voient le jour dans Ville-Marie. Parallèlement à ces projets porteurs, l’arrondissement dispose de pouvoirs locaux pour influencer la lutte pour la sécurité alimentaire et favoriser la saine alimentation. C'est à ce titre que l’arrondissement s’est doté d’une Stratégie alimentaire qui, par ses orientations, cerne des enjeux économique, environnementale et sociale.

La Stratégie alimentaire s’articule autour de cinq axes d’interventions desquels découlent diverses actions et engagements.

Axes d'intervention

  1. production alimentaire
  2. accès alimentaire
  3. acquisition de compétences
  4. gestion des matières résiduelles
  5. mobilisation et gouvernance

Quartier nourricier

Production locale, implication et inclusion

Une nouvelle installation municipale est sortie de terre dans le parc Walter-Stewart : la serre communautaire multifonctionnelle. Elle rend non seulement possible la production et la mise en marché hyperlocales de fruits et légumes, mais elle valorise également l'implication citoyenne et l'inclusion sociale.

Micropousses, aromates, mesclun, légumes racines, des aliments frais sont cultivés dans la serre depuis mars 2017. Ils sont distribués par le Marché solidaire Frontenac, qui est situé à moins de 500 mètres de la serre à l'entrée de la station de métro du même nom.

Plus qu'un lieu de production, la serre est donc aussi un espace d'apprentissage et de partage. Des événements citoyens autour de l'alimentation et de l'agriculture urbaine y sont organisés, des ateliers de formation et des activités pour les élèves des écoles et des groupes communautaires sont offerts. Des jeunes en difficultés y vivent une expérience de travail enrichissante et les citoyens apprennent les rudiments de l'agrobiologie.

Développée et gérée par quatre organismes communautaires – le Carrefour alimentaire Centre-Sud, la CDC Centre-Sud, Sentier Urbain et la Société écocitoyenne de Montréal –, la serre est aussi un espace d'apprentissage et de partage.

Des événements citoyens autour de l'alimentation et de l'agriculture urbaine y sont organisés, des ateliers de formation et des activités pour les élèves des écoles et des groupes communautaires sont offerts. Des jeunes en difficultés y vivent une expérience de travail enrichissante et les citoyens apprennent les rudiments de l'agrobiologie.

Une serre intelligente

Lieu de partage et d'agriculture locale, la serre est aussi… intelligente. De l'ouverture des murs latéraux et du toit à la régulation de la température en passant par les commandes à distance de l'équipement, ce jardin urbain technologique possède un système de gestion de contrôle de climat automatisé.

Un projet reconnu et rassembleur

En mai 2018, les qualités de ce projet ont été reconnues par l'obtention d'un prix dans le cadre du Défi Santé de Montréal dans la catégorie «Amélioration de l'offre alimentaire».

Cette serre est le maillon visible d'un engagement public, privé et communautaire : le Quartier nourricier de Sainte-Marie, un projet émergent en agriculture urbaine d'une ampleur inégalée en Amérique du Nord. Cet investissement de plus de 1,2M$ comprend, entre autres, la construction de la serre, l'installation de mobilier urbain, les frais de fonctionnement de la serre et du plateau de travail.

Le Quartier nourricier est le fruit d'un partenariat financier entre l'arrondissement de Ville-Marie, la Ville de Montréal, le gouvernement du Québec, Gaz Métro et la Fondation du Grand Montréal.

En savoir + sur le Quartier nourricier

Quartier nourricier