Services en ligne

Sélectionnez un service à droite pour plus de détails.

 

Choisir un service

 

Tous les services en ligne

 

Actualité

Le Plateau confirme son engagement en matière de verdissement et de développement durable

1er décembre 2014

Le Plateau-Mont-Royal annoncera au conseil d'arrondissement de ce soir des changements règlementaires audacieux qui visent à améliorer l'environnement et la qualité de vie de ses résidants. En effet, alors que le conseil municipal de Montréal adoptait la semaine dernière une motion qui reconnaît aux Montréalais le droit de vivre dans un environnement sain, Le Plateau-Mont-Royal agit à nouveau en ce sens avec des orientations dont les impacts sur le territoire seront rapidement tangibles.

« Le temps n'est pas aux paroles et aux vœux pieux. Pour que nos quartiers offrent véritablement des environnements sains, il faut impérativement diminuer les surfaces minéralisées, réduire la circulation automobile et augmenter le verdissement. Depuis cinq ans, nous multiplions les interventions en ce sens », a mentionné la conseillère d'arrondissement du district de De Lorimier, Marianne Giguère.

La nouvelle règlementation cible, notamment, la lutte contre les îlots de chaleur, la réduction du ruissellement des eaux de pluie et l'augmentation de l'offre d'espaces verts. Elle favorisera de plus l'utilisation des transports collectifs et actifs, notamment en exigeant plus de stationnements à vélo dans les nouveaux projets.

« Nos actions s'inscrivent parfaitement dans les recommandations de la Fondation David Suzuki parce que nous y travaillons concrètement, au quotidien », a souligné le maire de l'arrondissement, Luc Ferrandez.

Dans le cas des projets de construction et d'agrandissement, de nouvelles exigences seront introduites en matière d'aménagement des cours (verdissement et perméabilité du sol), de plantation et de protection des arbres; les règles en matière de stationnement sur les terrains privés seront également modifées. Enfin, des normes relatives à l'indice de réflectance solaire des revêtements de sol et de toiture seront instaurées pour favoriser les ilots de fraicheur.

Par ailleurs, des changements de zonage seront apportés pour créer de nouveaux parcs. Parmi les emplacements visés, on retrouve un terrain en friche à l'angle de Van Horne et Saint-Urbain (connu sous le nom du Jardin du Crépuscule), un stationnement illégal sur Mont-Royal Est, entre D'Iberville et Frontenac ainsi qu'une friche entretenue par les citoyens le long de la rue Lafrance.

Rappelons que la motion adoptée par le conseil municipal le 24 novembre dernier découle d'une recommandation de la Fondation David Suzuki dans le cadre de la Tournée bleu Terre. Celle-ci reconnait le droit des citoyens de respirer un air pur, de boire une eau propre et de bénéficier de conditions de vie assurant leur santé et celle de leurs enfants.

– 30 –

Source : Le Plateau-Mont-Royal