Services en ligne

Sélectionnez un service à droite pour plus de détails.

 

Choisir un service

 

Tous les services en ligne

 

Les parcs de l’arrondissement

Parc Lahaie

Boulevard Saint-Laurent et avenue Laurier

Parc LahaieLe parc Lahaie réaménagé, entre histoire et beauté 

Les travaux de réaménagement du parc se sont terminés à la mi-octobre, le parc a été rouvert au public le 19 octobre 2014. Voir le communiqué.

Le parc a bénéficié d'un réaménagement complet dans le cadre du Programme d'amélioration des aménagements dans les parcs (PAAP). Au total une dépense de 1 613 811,63 $ a été adoptée lors du conseil d'arrondissement du 3 septembre pour le projet de réaménagement du parc Lahaie et de l'intégration de la rue Saint-Dominique au parc. Les travaux comprennent le remplacement des surfaces d'asphalte et de béton du parc et de la rue par du gravier ou du pavé, le remplacement et l'ajout de mobilier (bancs, lampadaires, tables de pique-nique, bacs à fleurs, compacteurs solaires à déchets, etc.), l'aménagement d'une fontaine décorative, la mise en place de gazon et la plantation de végétaux (arbres, arbustes et graminées). De plus, un concours du Bureau d'art public de la Ville de Montréal a permis l'installation de l'oeuvre Les anges domestiques de Catherine Bolduc.

La fiche technique de l'oeuvre.
Pour en savoir plus sur le dévoilement.
Pour en savoir plus sur l'oeuvre.

 

Information supplémentaire

  • Superficie 0,5314 hectare(s)
  • Date de dénomination : 01-01-1910
  • Aire de détente

Données historiques

Taraise-Thomas Lahaie (1815-1861), prêtre, fondateur et curé de la paroisse Saint-Enfant-Jésus-de-Montréal.

Cette dénomination rappelle le révérend père Taraise-Thomas Lahaie (1815-1861), originaire de Dijon, curé-fondateur de la paroisse Saint-Enfant-Jésus.

En 1875, Louis Beaubien cède à la municipalité de Saint-Louis-du-Mile-End, au nom de son père Pierre Beaubien, le terrain nécessaire à l'aménagement d'un parc public en face de l'église paroissiale de Saint-Enfant-Jésus. L'acte de cession prévoit que cet espace ne doit servir qu'à des fins d'espace public. À l'origine, le parc est constitué de deux sections séparées par une rue qui conduit au parvis de l'église. L'aménagement réalisé en 1934, dans le cadre de travaux dits de chômage, laisse d'ailleurs toujours percevoir les deux sections initiales, alors que la voie de circulation est maintenant intégrée au parc.

Extrait de l'ouvrage «Les rues de Montréal — Répertoire historique» 1995 — Éditions du Méridien

       

Documents