Services en ligne

Sélectionnez un service à droite pour plus de détails.

Choisir un service

Tous les services en ligne

Nous joindre

Lutte contre l'agrile du frêne

Injection biopesticide 1 er avril 2016 -  Le Plateau continue de protéger ses frênes en 2016 

Des travaux d’injection d’insecticide continueront cette année afin de protéger les frênes publics. Tous les frênes publics de l’arrondissement ont été traités en 2014 ou en 2015. Étant donné que la durée de vie du traitement est de deux ans, de nouvelles injections d’insecticide auront lieu cet été sur les frênes traités en 2014. Le produit retenu par la Ville est peu toxique, et comme il est injecté à l’intérieur de l’arbre, il ne présente aucun risque pour les citoyens, les animaux et les autres insectes bénéfiques à l’environnement. Il est toutefois recommandé de ne pas toucher aux capsules lors des travaux d’injection.

Dépistage de l’agrile du frêne en 2015 et zones à risques en 2016

Le dépistage effectué à l’automne 2015 a permis de découvrir 20 nouveaux foyers d’infestation qui constitueront les épicentres des 20 zones à risque sur l’ensemble du territoire. Une zone à risque est délimitée par un rayon de 300 m autour d’un frêne détecté positif à l’agrile du frêne. À la fin de 2014, il y avait 8 nouveaux foyers d’infestation. Les zones à risque pour la saison 2016 seront disponibles sous peu.

Les codes de couleur vous intriguent ?
- Rouge ou anneau orange : un point rouge ou un anneau orange peint sur le frêne signifie qu'ils seront abattus, car il se trouve dans une zone d'infestation et ne peuvent pas être traités.
- Vert : un point de peinture vert signifie que le frêne a été traité en 2014. La couleur verte sera réutilisée pour les frênes qui seront traités en 2016.
- Rose fluo : un point de peinture rose fluo signifie que l'arbre a été traité en 2015.
- Bleu : un point de peinture bleu signifie que le frêne a été dépisté à l’automne 2015.
- Jaune : un point de peinture jaune signifie que le frêne a été dépisté à l'automne 2014.
- Blanc : un point de peinture blanc signifie que les branches ont été collectées pour le dépistage.

La lutte s'étend sur le domaine privé

L’année 2015 a marqué l’arrivée d’un nouveau règlement (Règlement relatif à la lutte contre la propagation de l’agrile du frêne 15-040) visant la gestion de l’agrile sur le domaine privé. En vertu du règlement, tous les propriétaires de frênes privés situés dans une zone à risque doivent obligatoirement faire traiter leur(s) frêne(s) s’il(s) est (sont) en bonne(s) condition(s). Par ailleurs, une subvention couvrant jusqu’à 50 % des frais du traitement est offerte par la ville. Sinon pour tous les propriétaires de frênes morts ou dépérissants vous avez l’obligation des procéder à l’abattage des frênes. La pression exercée par l’agrile du frêne sur notre forêt urbaine exige la participation active de tous les Montréalais propriétaires de frênes pour atténuer les impacts de ce ravageur forestier exotique.

Démarche à suivre pour le traitement des frênes sur le domaine privé

Trois étapes simples pour comprendre ce que vous devez faire :

1. Vérifier si vous avez un frêne sur votre terrain (voir comment).
2. Si votre frêne est dépérissant (plus de 30 %) ou mort, demandez un permis d’abattage (sans frais) et faites-le abattre par un professionnel entre le 1er octobre et le 31 décembre.
3. Si votre frêne est sain, faites-le traiter entre le 15 juin et le 31 août, c’est la meilleure façon de le protéger. Si votre terrain est situé dans une zone à risque, vous avez l’obligation de le faire traiter (un programme de subventions est disponible).

Remarque : il est recommandé de faire faire plus d’une soumission pour obtenir le meilleur prix.

Le Plateau met en application son plan de lutte intégrée contre l’agrile du frêne

L’arrondissement a produit en 2014 un Plan pour la pérennité du couvert arboricole du Plateau-Mont-Royal dans un contexte d’épidémie d’agrile du frêne. Ce plan d’action vise la conservation maximale des frênes en traitant tous les frênes admissibles au traitement afin de protéger la canopée de frêne. En contrepartie, les arbres infestés, dépérissants ou disqualifiés en raison de blessures ne permettant pas leur traitement seront remplacés rapidement de manière à préparer la relève de notre forêt urbaine. Finalement, un inventaire des frênes privé a été réalisé à l’automne 2015 pour acquérir des informations  sur la forêt urbaine du Plateau-Mont-Royal ainsi que pour accroître nos efforts de lutte contre l’agrile.