Compostage domestique

Le compostage domestique est une pratique simple et facile à adopter pour valoriser les matières organiques de la cuisine et du jardin. Par ailleurs, il contribue à réduire l'enfouissement et il aide à diminuer les gaz à effet de serre, car les matières organiques sont compostées sur place.

Composteurs domestiques dans un jardin communautaireUn composteur domestique est un contenant aéré d’environ un mètre cube muni d’un couvercle. Il existe plusieurs modèles sur le marché. Vous pouvez aussi le fabriquer vous-même à partir de planches de cèdre, de briques, ou autre. Pour que l’utilisation de votre composteur soit un succès, celui-ci doit contenir uniquement des matières végétales en petites quantités. Pour connaître les matières organiques à composter, consultez le Petit guide pratique du compostage « domestique » [PDF – 330 ko – 2 pages].

Cependant, ce ne sont pas toutes les matières organiques de la cuisine et du jardin qui peuvent entrer dans la fabrication du compost. C’est ici qu’interviennent les services de collecte sélective de résidus verts ou alimentaires.

Le compostage domestique peut être implanté dans les jardins communautaires, les unités résidentielles à logements multiples ou les complexes domiciliaires, lorsque les conditions le permettent.

Programmes de compostage

Pour connaître votre programme local de compostage domestique, composez le 311 ou communiquez avec votre bureau d’arrondissement, votre bureau Accès Montréal ou votre hôtel de ville.

Vous pouvez également visiter le site du Conseil canadien du compost afin d’obtenir un complément d’information. De plus, le Carnet horticole et botanique du Jardin botanique de Montréal présente une autre méthode de compostage domestique, le vermicompostage .

On vous donne du compost