Résidus alimentaires

Le compostage des résidus alimentaires est un jalon majeur dans une gestion durable des matières résiduelles. Depuis 2008, des milliers de Montréalais ont accès aux services de collecte des résidus alimentaires et, cette année, près de 150 000 adresses s’ajoutent aux 215 000 foyers qui bénéficient déjà de ce service. D’ici 2019, la Ville de Montréal étendra le service de collecte des résidus alimentaires à tous les immeubles de huit de logements et moins, ce qui représente environ 536 000 portes. Dans le secteur est, les résidus alimentaires sont collectés séparément des résidus verts. Dans le secteur ouest, les matières organiques (résidus alimentaires et résidus verts) sont collectées ensemble.

Participer activement au tri des résidus alimentaires représente non seulement un geste citoyen responsable, mais contribue grandement à faire de Montréal une ville en santé, en diminuant de façon considérable l’enfouissement des matières pouvant être compostées. Représentant environ le quart des matières résiduelles produites par chaque Montréalais, les résidus alimentaires constituent, une fois compostés, une ressource précieuse. Quand on sait que ces mêmes résidus, s’ils sont enfouis, génèrent des gaz à effet de serre et peuvent contaminer les cours d’eau, on comprend toute l’importance de cette nouvelle collecte.

Si le service des collectes de résidus alimentaires est offert dans votre quartier, voici quelques trucs et conseils pour utiliser le matériel qui vous a été remis par la Ville de Montréal.

Le bac de comptoir de 7 litres

On y dépose les résidus alimentaires issus de la préparation des repas ainsi que les restes de table. Il se range facilement sous l’évier, au réfrigérateur ou au congélateur.

Le bac brun

Il sert à recueillir les sacs pleins et noués du bac de cuisine, en prévision de la collecte hebdomadaire de résidus alimentaires. Il se place à l’extérieur du domicile, si possible à l’ombre, et vous devez y inscrire votre adresse.

Entretien : rincez-le avec un seau d’eau mélangée à du détergent doux (biodégradable) ou du vinaigre blanc.

Bac brun pour les résidus alimentaires  - volume de 46 litres (secteur est)

Bac roulant brun pour les matières organiques - volume de 80, 120 ou 240 litres (secteur ouest)

Trucs utiles

  • Évitez d’y déposer des liquides pour limiter les odeurs et le gel en hiver.
  • Alternez les résidus alimentaires et les matières sèches dans les bacs  (papiers-mouchoirs, essuie-tout, carton, papier journal, serviettes de table en papier, etc.).
  • Vous pouvez envelopper les résidus alimentaires dans du papier journal ou du papier non recyclable (ex. : essuie-tout usagés).
  • Évitez de laisser le bac brun au soleil. Placez-le à l’ombre, dans le garage ou le cabanon, par exemple.  

Sacs de plastique compostables ou sacs de papier ?

Seuls les sacs compostables certifiés par le Bureau de normalisation du Québec (BNQ) sont acceptés. Les sacs oxobiodégradables ne sont pas autorisés, car ils se fragmentent en particules et ne sont pas compatibles avec les procédés de compostage. L’utilisation des sacs n’est pas obligatoire mais elle facilite l’entretien des bacs. En période hivernale, il est souhaitable de bien envelopper les matières afin qu'elles ne gèlent pas au fond du bac brun.

Dans les arrondissements du secteur ouest (Lachine, L'Île-Bizard–Sainte-Geneviève, Pierrefonds-Roxboro et Saint-Laurent), là où le service de collecte des matières organiques est offert (résidus alimentaires et résidus verts), seuls les sacs de papier sont acceptés.

Dans les arrondissements du secteur est, les sacs de plastique compostables et les sacs de papier sont acceptés.

Matières acceptées et refusées par secteur

Conseils pratiques

  • Égouttez les résidus alimentaires issus de la préparation des repas et les restes de table afin de ne garder que les résidus solides. Vous pouvez également les envelopper dans du papier journal pour absorber les liquides résiduels.
  • Déposez du papier journal et saupoudrez un peu de bicarbonate de soude dans le fond de vos bacs pour en faciliter l’entretien.
  • Assurez-vous de bien fermer le couvercle de vos bacs afin d’éviter les odeurs.
  • En période hivernale, déposez du papier journal au fond de votre bac brun pour absorber l’excédent d’eau des aliments et éviter ainsi que vos sacs compostables collent à la paroi.
Foire aux questions