Plan directeur

Bilan 2009-2011 du Plan directeur de gestion des matières résiduelles de l'agglomération de Montréal

Le bilan présente l'avancement des actions du Plan. À mi-parcours, 40 des 49 actions prévues dans le Plan ont été amorcées de façon significative.

 

Plan directeur de  gestion des matières résiduellesLa Ville s’est dotée d’un Plan directeur de gestion des matières résiduelles solidement arrimé aux objectifs de la « Politique québécoise de gestion des matières résiduelles 1998-2008 » du gouvernement du Québec. Son objectif : réduire la quantité de matières résiduelles destinées à l’enfouissement.

Pour y parvenir, Montréal travaille de concert avec différents acteurs : les citoyens, les villes, les arrondissements, les entreprises d’économie sociale, les organismes à but non lucratif et le secteur privé.

À mi-parcours, 40 des 49 actions prévues dans le Plan ont été amorcées de façon significative, que ce soit sur l'ensemble du territoire ou dans certaines villes et arrondissements, notamment :

  • la collecte sélective pêle-mêle des matières recyclables à l'échelle de l'agglomération,
  • la distribution de nouveaux bacs qui augmenteront la quantité de matières recyclables récupérées,
  • l'implantation d'un programme de récupération et de traitement des résidus de construction, de rénovation et de démolition résidentiels.

C'est sans compter les nouvelles mesures que Montréal compte instaurer pour réduire le volume des matières résiduelles :

  • mise en place de collectes spécifiques ainsi que d'infrastructures de compostage (à l'heure actuelle, les matières organiques sont encore la première composante des ordures ménagères),
  • élargissement du réseau des écocentres.

Mais Montréal ne saura faire du Plan directeur un succès sans la participation active des citoyens. Il est donc primordial que tous se mobilisent autour des programmes offerts.

Consultez les documents du Plan directeur