Ce que vous pouvez faire

Réduction des émissions de GES

Action citoyenne

Vos déplacements

Saviez-vous que le transport représente plus de 15 % des dépenses des ménages (2011), juste derrière le logement (17 %) et avant l’alimentation (12 %). Le transport individuel coûte cher : une famille moyenne dépense ± 10 000$/année pour les frais d’acquisition, d'entretien et d'immatriculation, d'assurance et d'achat carburant. (Source : Expertise HEC)

Votre habitation

Saviez-vous que sur le territoire de l’agglomération de l’île de Montréal, le secteur résidentiel est responsable de 9 % des émissions de GES soit 1 304 kt éq. CO2 (Source : données 2009).

  • Soyez un propriétaire de logements écoénergétiques
    Profitez des programmes de rénovation pour diminuer la facture de chauffage et rendre vos logements plus confortables.
  • Entretenez convenablement les systèmes de chauffage et de climatisation.
  • Informez-vous des programmes de rénovation écoénergétiques et des incitatifs financiers qui existent. Économiser l’énergie est un gage de réduction des GES!
  • Remplacez les équipements de chauffage par de plus récents dont l’efficacité est supérieure, améliorez l’isolation et l’étanchéité de votre bâtiment.
  • Choisissez des énergies renouvelables lors d’importantes rénovations. Convertissez vos systèmes de chauffage au mazout par des systèmes électriques!
  • Isolez adéquatement le toit, les murs et les fenêtres réduira votre facture énergétique et vos émissions de GES. Les fuites d’airs totalisent jusqu'à 40 % des pertes de chaleur de votre maison.
  • Cherchez l’étiquette Energie Stars lorsque vous achetez de nouveaux électroménagers.

Soyez un consommateur averti

  • Réduisez votre consommation d’eau
    Prenez une douche plutôt qu’un bain. Une douche de 5 minutes consomme près de 75 litres d’eau alors qu’un bain en consomme 150 litres.
  • Réduisez vos déchets
    Évitez d'envoyer les déchets de cuisine et de jardin dans les dépotoirs en pratiquant le compostage et le recyclage du papier, du plastique, du métal et du verre. Les déchets enfouis dans les dépotoirs produisent du méthane, un puissant gaz à effet de serre.

  • Mangez local
    Choisissez des aliments produits au Québec et réduisez ainsi les émissions de gaz à effet de serre (GES) causées par le transport des marchandises.

Informez-vous. Devenez engagé!

  • Faites connaître vos préoccupations aux élus
    Ils sont très attentifs à l'opinion publique et suivent de près les problématiques soulevées par les citoyens. Votre opinion compte!
  • Amorcez le changement dans votre communauté
    Invitez vos voisins et amis à vous épauler pour mettre en place les changements que vous aimeriez voir se produire dans votre entourage.
  • Mesurer vos impacts
    Myko est une application primée pour téléphones intelligents qui suit les choix de ses utilisateurs et qui offre une rétroaction en temps réel sous forme de score social collectif et individuel.

Action des entreprises et institutions

Vos émissions de GES

Saviez-vous que l'agglomération de Montréal comptait près de 60 000 établissements commerciaux et industriels en 2011. Le secteur industriel et commercial ainsi que l’institutionnel ont émis respectivement 3 407 et 3 443 kt éq. CO2 en 2009, ce qui correspond dans les deux cas à 24 % des émissions globales (Source : Plan de réduction des émissions de gaz à effet de la collectivité montréalaise 2013-2020).

  • Comptabilisez les émissions de GES de votre entreprise. Ces données deviendront un outil fort intéressant pour vous fixer des objectifs et faire des choix judicieux de réduction.
  • Adhérez à des systèmes de certification pour améliorer vos pratiques et ainsi réduire vos GES, tel que ICI on recycle, BOMA BEST et ISO 14001.

 

Vos déplacements

  • Ralliez votre entreprise autour de projets pour mener divers types d’interventions dont l’aménagement d’espaces afin d’inciter les déplacements actifs (stationnement et support à vélo, casiers, douches, etc.).

  • Offrez des incitatifs afin d’inciter vos employés à se déplacer en transport actif ou collectif. Participez à l’abonnement des titres de transport en commun ou aux services de vélos en libre-service de vos employés.

  • Adhérez à un système de covoiturage.

  • Favorisez le télétravail ou des horaires flexibles, lorsque possibles.

  • Instaurez une politique sur les déplacements d’affaires. Privilégiez le train plutôt que la voiture ou l’avion dès que cela est possible, évitez les trajets qui peuvent l’être en utilisant notamment les vidéoconférences pour les réunions, etc.

  • Lancez des campagnes de sensibilisation aux changements climatiques auprès de vos employés.

  • En cas de relocalisation de votre entreprise, privilégiez des locaux situés près des stations de métro ou facilement accessibles en transport en commun.

Améliorer l'efficacité énergétique de vos bâtiments

  • Profitez des programmes d’efficacité énergétique et énergie verte
  • Implantez des normes de températures dans les immeubles. Ceci peut jouer un rôle important dans la réduction de la demande énergétique. En programmant, par exemple, les thermostats avec des températures inférieures (en hiver) ou supérieures (en été) d’un ou deux degrés Celcius, une économie d’énergie non négligeable peut être réalisée, et ce, sans nuire au confort des usagers.

  • Mettez en place des programmes pour améliorer la performance de vos systèmes CVAC (chauffage, ventilation, air climatisé) ainsi que vos systèmes d'éclairage.

  • Réduisez la consommation de mazout. Optez pour une source émettant moins de GES!

  • Lors de rénovations majeures ou de nouvelles constructions, visez une certification LEED, BOMA BEST, etc.

  • Exigez, lors de la location d’espaces, qu’ils soient certifiés BOMA BEST, etc.

  • Informez-vous sur les programmes existants relatifs à la conversion du mazout, etc.

Transport des marchandises


Adaptation aux changements climatiques


L’action citoyenne

Dans votre cours ou votre jardin (verdissement et protection de la biodiversité / gestion de l’eau)

  • Sensibilisez vos voisins et vos amis à l’importance de la biodiversité. Gérez vos espaces verts de manière écologique.
  • Adhérez au programme Mon jardin Espace pour la vie. Contribuez à protéger la biodiversité en aménageant vos cours et vos balcons.
  • Augmentez et préservez la couverture végétale en multipliant la diversité des espèces végétales que vous plantez et assurez-vous qu’ils soient adaptés au milieu.
  • Soyez vigilant et signalez les arbres malades ou la présence de plantes envahissantes.
  • Participez à des programmes de protection de la biodiversité – une occasion de se reconnecter à la nature même en ville!
  • Minimisez les surfaces imperméables telles les surfaces asphaltées afin de diminuer la quantité d’eau envoyée dans l’égout.
  • Récupérez les eaux de pluie au moyen de baril et de jardins d'eau afin de protéger les fondations de vos bâtiments, de préserver vos aménagements, etc.
  • Protégez-vous contre les refoulements d’égout due aux pluies intenses.

Votre maison

  • Verdissez le pourtour et les surfaces de votre bâtiment (murs végétaux et toits verts).
  • Lors de la réfection de votre toit, faites le choix de matériaux pâles (toiture blanche ou grise).
  • Lors de la construction de votre maison ou lors de rénovations majeures, pensez à appliquer les principes de l’architecture bioclimatique. Par exemple, tirer parti d’un maximum de soleil en hiver et s’en protéger durant l’été par l’orientation de votre fenestration ou sa protection par des volets ou auvents.
  • Essayez de conserver la fraîcheur dans votre logement par de la ventilation naturelle ou mécanique, par la protection des fenêtres contre l’ensoleillement, le contrôle de l’utilisation de l’éclairage artificiel et des appareils de bureautiques et électroménagers qui produisent de la chaleur.

Votre santé

  • Par grande chaleur, adaptez vos activités afin de minimiser les effets des hautes températures sur votre santé. Boire beaucoup d’eau, fréquentez des lieux ombragés ou climatisés, etc.
  • Consultez le site Mon climat, ma santé (INSP). Des mesures sont présentées pour vous aider à réduire les impacts de la chaleur, pour faire face aux maladies à transmission vectorielle, etc.

Votre quartier

  • Participez aux actions de verdissement et de lutte aux îlots de chaleur (plantation, aménagement de ruelles, de murs et de stationnements verts) dans votre quartier.
  • Amorcez le changement dans votre communauté en invitant vos voisins et amis à vous épauler pour mettre en place les changements que vous aimeriez voir se produire dans votre entourage. Voici deux exemples d’initiatives : MTL Ville en mouvement et Interventions locales en environnement et aménagement urbain.

Événements extrêmes

  • Afin de prévenir les inondations produites par les pluies diluviennes, calfeutrez le pourtour des fenêtres du sous-sol et le bas des portes du rez-de-chaussée. Lors d’inondation, fermez les appareils de chauffage du sous-sol ainsi que le robinet de gaz à l'extérieur de la maison et coupez l'alimentation en électricité.
  • Consultez le site de la sécurité civile à Montréal. Vous y trouverez de l’information pertinente pour vous préparer ou vous protéger lors de tempêtes exceptionnelles.
  • Consultez le site Comment agir du gouvernement du Québec. Vous y trouverez quelques suggestions pour vous adapter au climat changeant.

L’action des entreprises et institutions

Votre entreprise

  • Ralliez votre entreprise autour de projets pour mener divers types d’interventions tels que le verdissement de terrains, de murs et de toits, l’installation de toitures blanches, l’aménagement de stationnements écologiques et des aménagements favorables à la biodiversité et aux déplacements actifs. Les entreprises et organismes intéressés peuvent recevoir un accompagnement pour passer à l’action: forfaits clé en main, fourniture de végétaux, réalisation de plan d’aménagement, mise en relation avec des professionnels et des bénévoles, etc.
  • Prenez en compte le climat dans votre planification stratégique afin de minimiser les risques des perturbations climatiques sur vos infrastructures, vos autres actifs ou votre production.
  • Consultez le site Comment agir du gouvernement du Québec. Vous y trouverez quelques suggestions pour vous adapter au climat changeant.