Réduction des émissions de GES

Lors de la 21e Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques de 2015 (COP21/CMP11), la Ville a ratifié la Déclaration de l’Hôtel de Ville de Paris et s’est engagée à réduire de 80 % les émissions de gaz à effet de serre (GES) d’ici 2050.  Cet engagement s’ajoute à celui de réduire de 30 % les émissions de GES de la collectivité montréalaise d’ici 2020 par rapport à leur niveau de 1990.  

Pour atteindre la cible de 30 %, la Ville a élaboré plusieurs outils, dont deux plans qui proposent de multiples mesures pour les secteurs du transport, qui demeure la source majeure d’émissions de GES, et du bâtiment.

Inventaire des émissions de GES 2013 de la collectivité montréalaise

La Ville de Montréal dévoile la troisième édition de l’inventaire des émissions des gaz à effet de serre (GES) de la collectivité montréalaise, qui présente une baisse de 25 % de 1990 à 2013. Cette importante réduction s’explique en partie par la diminution des émissions de deux grandes catégories d’activités, soit les sources fixes et les matières résiduelles.

Consultez le rapport intégral pour connaître les détails.

 

En transport

La Ville...

  • veut réduire la dépendance à l’automobile :
    • en mettant en place des mesures préférentielles pour les autobus sur plusieurs artères, le réseau routier compte plus de 150 km de voies réservées (2013);
    • en doublant le réseau cyclable - le réseau compte 648 km (2013);
    • en maintenant le service de vélos en libre-service BIXI qui comptait en 2014, près de 5170 vélos répartis entre 460 stations.
  • participe à l'aménagement de la gare de train du Canal à Lachine.
  • augmente la performance environnementale de son parc de véhicules conventionnels avec sa Politique verte du matériel roulant en remplaçant près de 300 automobiles sous-compactes et fourgonnettes de grand format par des véhicules écoénergétiques.
  • Borne électroniquedéploie une stratégie d’électrification des transports portant sur : 
    • l'électrification des autobus de la Société de transport de Montréal (STM);
    • l'implantation d'un réseau de bornes de recharge sur rue;
    • l'électrification d'une partie du parc automobile municipal;
    • la mise en place d'un système de voitures électriques en libre-service;
    • une collaboration continue avec les partenaires gouvernementaux.
  • implante une centaine de points de recharge pour véhicules électriques.
  • souhaite se doter d’une flotte de voitures électriques en libre-service.

 

En bâtiment

 La Ville met en œuvre des projets pour réduire les émissions de gaz à effet de serre des bâtiments existants et des nouveaux bâtiments.

Le Planétarium Rio Tinto Alcan se voit décerner la certification LEED platine.