Questions, commentaires

Suivez-nous sur :

Réduction à la source

Sulfates et nitrates

Les sulfates (SO4) et les nitrates (NO3) représentent une portion importante des particules fines présentes dans l’atmosphère. Ces contaminants secondaires sont produits par la transformation des oxydes de soufre et d’azote lorsque l’air est saturé d’humidité.

Leurs sources d’émission sont donc étroitement associées à celles des oxydes de soufre (usines, installations de métallurgie, raffineries et systèmes de chauffage) et des oxydes d’azote (systèmes de chauffage domestique, incinérateurs et automobiles). Les sulfates se forment aussi durant les épisodes de smog.

Impacts sur la santé

Selon plusieurs études épidémiologiques récentes, les sulfates et les nitrates de l’air ambiant accroissent le nombre de cas d’hospitalisation pour des problèmes respiratoires ou cardiovasculaires. Ils constituent une fraction importante des particules fines respirables.

Effets sur l’environnement

Les sulfates et les nitrates contribuent aux pluies acides, qui acidifient les milieux naturels. Ils réduisent aussi la visibilité lors des épisodes de smog.

Normes en vigueur dans l’air ambiant

Aucune norme canadienne n’existe présentement pour les sulfates et les nitrates dans l’air ambiant.

Situation actuelle

La Ville de Montréal mesure les sulfates et les nitrates dans trois stations d’échantillonnage du Réseau de surveillance de la qualité de l’air. Partout, les tendances enregistrées sont généralement inférieures à celles des années 1980.