Capsules SOS-Jardins

 

Les fourmis charpentières

Fourmis charpentièresTout semble si calme quand, soudain, un insecte vous tombe sur l’épaule. Ressemblant à une grosse fourmi noire, mais muni d’ailes, l’insecte maladroit tente de s’envoler, mais retombe aussitôt par terre. Intrigué, vous levez les yeux et constatez qu’une nuée de ses semblables parcourent frénétiquement les grosses branches d’arbre juste au-dessus de vous pour prendre leur envol. Scénario d’horreur, croyez-vous? Au contraire, vous assistez au départ nuptial des fourmis charpentières! Au printemps, lorsque les conditions météorologiques sont favorables, les mâles et les femelles ailés sortent de leur colonie pour se reproduire. Les mâles meurent peu après l’accouplement, tandis que les femelles, futures reines, cherchent un site convenable pour établir une nouvelle colonie. Ce phénomène ne dure généralement qu’une journée ou deux.

Fourmis charpentièresIl existe environ cinq espèces de fourmis charpentières au Québec. Ces insectes sociaux fondent des colonies pouvant compter plus de 2 000 ouvrières. Nichant dans le bois humide ou en décomposition, elles se trouvent surtout dans les cavités des arbres et les vieilles souches pourries. Elles peuvent parfois s’établir dans des poteaux de téléphone, des piquets de clôture ou à l’intérieur des habitations, auquel cas leur présence devrait être prise au sérieux. Bien qu’elles ne se nourrissent pas du bois comme les termites, les fourmis charpentières peuvent causer des dommages importants à la charpente des bâtiments en y installant leur colonie. Leur présence dans la maison ne signifie pas qu’elles y ont fondé une colonie. Elles peuvent simplement y entrer pour venir chercher de la nourriture. Mais si des fourmis s’activent dans la maison en plein hiver et que des fourmis ailées apparaissent au printemps, c’est signe qu’une colonie s’est établie chez vous. Dans ce cas, faites appel à un exterminateur compétent pour éliminer ces envahisseurs.

Jardins communautairesÀ l’extérieur, la présence de fourmis charpentières est tout à fait normale et même souhaitable. En effet, ces fourmis sont prédatrices et peuvent éliminer des insectes nuisibles dans votre jardin. De surcroît, les fourmis charpentières accélèrent considérablement le recyclage de la matière ligneuse. Elles nous débarrassent notamment des vieilles souches qui mettraient beaucoup de temps à se dégrader. La présence de ces fourmis sur les arbres ne devrait pas vous inquiéter. Mais l’observation d’une grande quantité de sciure de bois au pied des arbres constitue un indice pour trouver des cavités pouvant compromettre leur solidité.

Pour plus d'information sur les fourmis charpentières, consultez La toile des insectes du Québec.