Questions, commentaires

Suivez-nous sur :

La mairesse Valérie Plante lance un Programme d'achats de Crédits carbone éducatifsMD pour les déplacements aériens des activités municipales

2 avril 2019

Montréal, le 2 avril 2019 – Engagée dans la lutte contre les changements climatiques et l'atteinte de la carboneutralité, la mairesse Valérie Plante s'engage à mettre sur pied un Programme d'achats de Crédits carbone éducatifsMD pour les déplacements aériens des activités municipales par lequel les déplacements aériens des élus et employés municipaux seront compensés par l'achat de Crédits carbone éducatifsMD du programme de la Bourse du carbone Scol'ERE.

« Le transport aérien est le moyen de transport qui présente la plus grande intensité d'émissions de GES par kilomètres-passagers. Lorsqu'un déplacement est nécessaire, nous travaillons à réduire son empreinte carbone, en minimisant la distance de vol et le nombre d'escales. À compter d'aujourd'hui, je compenserai mes déplacements aériens par l'achat de Crédits carbone éducatifsMD du programme de la Bourse du carbone Scol'ERE, dont les crédits seront réinvestis dans des projets éducatifs de réduction des émissions de GES qui peuvent influencer de façon durable les habitudes de vie des jeunes montréalais et de leurs familles. C'est une mesure qui me tient à coeur. Et mon administration va plus loin en déployant un Programme d'achat de crédits carbone pour les déplacements aériens des activités municipales pour compenser les GES liés à l'ensemble des déplacements internationaux de la Ville de Montréal », a expliqué la mairesse. 

Entourée de grands partenaires de la collectivité, la mairesse a tenu à démontrer qu'il est possible d'avoir un impact collectif par des gestes simples et porteurs de sens. 

« Je suis extrêmement fière d'avoir à mes côtés aujourd'hui de grands partenaires montréalais comme C2 Montréal, l'Université McGill et le Mouvement Desjardins qui s'engagent en faveur de l'action climatique. Ensemble, nous trouverons de nouvelles façons de penser nos gestes au quotidien. Je lance le défi à l'ensemble de nos partenaires du Plan Montréal durable 2016-2020, ainsi qu'à toutes les entreprises et organismes montréalais, de s'engager à mettre sur pied des programmes ou des politiques pour minimiser et compenser leurs déplacements en avion », a ajouté la mairesse. 

 « En ligne avec notre mandat de propulser l'économie et la société québécoise, C2 Montréal est heureux de collaborer avec la Ville de Montréal sur ce programme exceptionnel. Les principes d'écoresponsabilité et de développement durable sont au cœur de nos préoccupations. Nous venons tout juste d'être accordé le premier prix pour Événement durable par Eventex Awards, une distinction prestigieuse. Nous cherchons toujours à mobiliser les leaders, innovateurs et décideurs d'aujourd'hui et de demain. S'engager dans cette initiative de la Ville de Montréal est la prochaine étape pour nous », a commenté Richard St-Pierre, Président, C2 Montréal. 

 « En 2017, l'Université McGill s'est engagée à atteindre la carbo-neutralité d'ici 2040. Aujourd'hui, McGill est fière de s'unir à la Ville de Montréal et à d'autres grandes institutions dans la lutte aux changements climatiques, en ciblant particulièrement les déplacements aériens », mentionne Louis Arseneault, Vice-principal aux communications et relations externes, Université McGill. 

« Je félicite l'initiative de la Ville de Montréal. La lutte contre les changements climatiques interpelle les trois paliers gouvernementaux. Desjardins est de ce combat depuis 2005 et accentue ses efforts. En 2017, nous avons mis de l'avant 4 pratiques pour faire face à ce défi. Ainsi, nous avons augmenté nos investissements dans des projets d'énergie renouvelable pour les porter à 2,3 milliards $, réduit l'empreinte carbone de nos portefeuilles de 10% sur une cible de 25% d'ici 2020, intégrer des critères ESG dans nos décisions d'affaires. De plus, Desjardins est devenu carboneutre en 2017, ce qui signifie que nous faisons l'acquisition de crédits carbone pour compenser les gaz à effet de serre générés par tous nos déplacements d'affaires terrestres et aériens, l'énergie de nos bâtiments et notre consommation de papier, soit plus de 46 000 tonnes en 2017 », a précisé Pauline D'Amboise, Secrétaire générale et vice-présidente gouvernance et développement durable, Mouvement Desjardins. 

Le programme Bourse du carbone Scol'ERE 

Plusieurs programmes permettent de compenser les émissions de gaz à effet de serre (GES) issus des déplacements aériens. Localisés un peu partout dans le monde, les projets financés par ces programmes ne se limitent pas qu'à un seul type, comme le reboisement. La Ville, qui désire favoriser un programme qui priorise les actions locales, a arrêté son choix sur le programme de Crédits carbone éducatifsMD de la Bourse du carbone Scol'ERE.  

À Montréal, ce programme éducatif piloté par les organismes GRAME et GUEPE est ancré dans la vie scolaire et familiale des jeunes de la 4e à la 6e année. D'une façon ludique, il fait avancer l'action et la mobilisation citoyenne au quotidien dès l'enfance par des gestes simples, responsables et exemplaires.  

La Bourse du carbone Scol'ERE est un projet de la Coop FA. À travers un programme éducatif clé en main dans les écoles primaires du Québec, elle propose 14 défis de réduction des gaz à effet de serre regroupés sous les thèmes de la consommation, l'énergie et le transport ainsi que les matières résiduelles. Elle engendre de véritables changements de comportements, mesurables et vérifiables. La Bourse du carbone Scol'ERE est active cette année à travers 14 régions administratives. Depuis sa création en 2010, plus de 11 000 jeunes ont permis d'éviter l'émission de près de 51 000 tonnes de CO2 éq. 

Pour en savoir davantage sur le programme de Bourse du carbone Scol'ERE, cliquez ici. 

- 30 -  

Source :
Geneviève Jutras 
Attachée de presse de la mairesse 
Cabinet de la mairesse et du comité exécutif
514 243-1268 

Renseignements :
Gabrielle Fontaine-Giroux 
Relationniste 
Division des relations médias 
514 872-0333 | gabrielle.fontaine-giroux@ville.montreal.qc.ca

Charles-Hugo Maziade  
Directeur ı Coop FA et Bourse du carbone Scol'ERE 
418 603-2949 | g.delisle@coopfa.com

Jonathan Théorêt
Directeur – Groupe de recherche appliquée en macroécologie (GRAME) 
514 634-7205 | jonathantheoret@grame.org 

Gabrielle Normand 
Directrice générale Le Groupe uni des éducateurs-naturalistes et professionnels en environnement (GUEPE),  
514 280-6829 | gabriellenormand@guepe.qc.ca