COVID-19
État de la situation. S'informer

Actualités

La Ville de Montréal investit 146 M$ pour le Centre de traitement des matières organiques à Saint-Laurent

14 mars 2019

Montréal, le 20 février 2019 - Une nouvelle étape a été franchie pour le traitement des matières organiques à  la Ville de Montréal. Le comité exécutif a octroyé aujourd'hui un contrat d'une dépense totale de 175 445 919,26 $, taxes incluses, dont 146 164 139,31 $ pour la conception-construction du Centre de traitement des matières organiques (CTMO) à Saint-Laurent, ainsi que 29 281 779,95 $ pour son exploitation-entretien pendant une période de cinq ans, à l'entreprise SUEZ Canada Waste Services inc. 


« La récupération des matières organiques est une priorité de notre Administration. Le centre de compostage à Saint-Laurent, dont la mise en service est prévue pour 2021, assurera le détournement de l'enfouissement des matières organiques collectées en bordure de rue du secteur Ouest du territoire de l'agglomération. Au maximum de sa capacité, plus de 50 000 tonnes de matières organiques seront transformées en compost de qualité à chaque année. Le bâtiment, qui sera construit selon les principes du développement durable, visera une certification LEED OR et sera muni d'un toit vert pouvant accueillir une activité d'agriculture urbaine », a expliqué la mairesse.

 
La distribution des bacs dans les immeubles de huit logements et moins sera complétée en 2019 et la quantité de matières collectées nous montre que les Montréalais répondent bien au changement d'habitudes demandé. 

« L'emplacement du centre a été déterminé de façon rigoureuse et a fait l'objet d'une consultation publique en 2012. Un comité de suivi a accompagné le projet pour répondre aux préoccupations des citoyens et des entreprises et veiller au bon fonctionnement du centre. D'ailleurs, des exigences contractuelles sévères ont été établies afin que l'infrastructure conçue, implantée et opérée respecte les meilleures pratiques opérationnelles », a précisé le responsable des services aux citoyens, du développement durable, de l'approvisionnement, de l'environnement et du matériel roulant au comité exécutif, Jean-François Parenteau.
 
Prochaine étapes 

L'implantation du CTMO dans l'arrondissement de Saint-Laurent permettra d'assurer la capacité de traitement des matières organiques à court terme. Au regard de la réponse du marché aux appels d'offres lancés à l'été 2017, la planification a dû être revue. Les prochaines étapes du dossier seront donc :

• La négociation avec l'unique soumissionnaire conforme pour le centre de biométhanisation à Montréal-Est dans l'objectif d'un octroi;
• L'augmentation du règlement d'emprunt de 35,8 M$ (règlement de 295 M$ en 2017);
• Des échanges avec le MELCC concernant la bonification de la contribution offerte par le Programme de traitement des matières organiques par biométhanisation et compostage (PTMOBC) au regard du coût réel des infrastructures de traitement des matières organiques;
• L'annulation de l'appel d'offres pour le centre de compostage à RDP-PAT;
• La poursuite des travaux de décontamination du terrain prévu pour le CTMO de LaSalle.
• La révision de la planification du projet pour assurer l'atteinte des objectifs à moyen et long terme.

Leader en matière de développement durable, la Ville de Montréal joint ses forces à celles des autres municipalités du Québec et s'est engagée à déployer les efforts nécessaires à l'atteinte des objectifs du gouvernement du Québec dans le cadre de la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles. Les projets bénéficieront d'une subvention dans le cadre du Programme de traitement des matières organiques par biométhanisation et compostage (PTMOBC) du Ministère de l'Environnement et de la Lutte contre les changes climatiques.