Suivez-nous sur :

Plan d’action de l’administration municipale

Montréal durable 2016-2020 propose 20 actions à être réalisées d’ici 2020 par l’administration municipale. Ces actions tiennent compte du chemin parcouru jusqu’à maintenant et s’inscrivent en complément des plans et politiques de la Ville de Montréal qui sont en cours de mise en œuvre, en révision ou à venir. D’autres actions visant à rendre l’administration montréalaise plus exemplaire dans ses pratiques ont aussi été déterminées.

Pour chacune des 20 actions, Montréal détaille les mesures qu’elle entend mettre en œuvre en précisant la situation de référence et la cible.

20 actions d’ici 2020

Priorité - Réduire les émissions de GES et la dépendance aux énergies fossiles

Action 1 - Augmenter la part modale des déplacements à pied, à vélo ou en transport en

 

2015

 

2020

Implanter 20 nouvelles rues piétonnes ou partagées

40 rues

 

60 rues

 

 

 

 

Ajouter 270 km au réseau de voies cyclables

730 km

 

1 000 km

 

 

 

 

Bonifier de 100 M$1 la contribution au transport collectif

511 M$
(2016)

 

614 M$


1.La bonification de 100 M $ équivaut à une augmentation de 4,7 % en moyenne par année du soutien financier de la Ville de Montréal au transport collectif.

Action 2 - Électrifier et optimiser les transports montréalais

 

2015

 

2020

Convertir à la motorisation hybride 30 % de la flotte d’autobus de la Société de transport de Montréal

8 autobus

 

525 autobus (2030)

 

 

 

 

Convertir 230 véhicules1 de la flotte de la Ville de Montréal au 100 % électrique

18 véhicules

 

248 véhicules

 

 

 

 

Remplacer 100 fourgonnettes 8 cylindres2 supplémentaires de la flotte municipale par des plus petites cylindrées

98 fourgonnettes3

 

198 fourgonnettes3

 

 

 

 

Implanter 1000 bornes de recharge électrique sur rue sur l'ensemble du territoire de la ville

-

 

1 000
bornes de recharge

 

 

 

 

Mettre en place un cadre réglementaire permettant le déploiement, par l'entreprise privée, de 1000 véhicules électriques en libre-service

-

 

1 000
véhicules

 1.Véhicules conventionnels de 4 cylindres (classes 134 et 135).
2.Fourgonnettes appartenant aux classes 178 et 179.
3.Fourgonnettes de style européen de 6 cylindres (classe 217).

Action 3 - Augmenter le nombre de bâtiments durables à Montréal

 

2015

 

2020

Viser l’atteinte de 70 bâtiments municipaux certifiés LEED ou BOMA BEST1

15 bâtiments (2013)

 

70 bâtiments

 

 

 

 

Réduire de 5 % la consommation énergétique des immeubles municipaux2

1 156 000 GJ/an

 

1 098 200 GJ/an

 

 

 

 

Éliminer le mazout comme source d’énergie des bâtiments municipaux3

13 bâtiments

 

0 bâtiment

 

 

 

 

Assurer que 75 %4 des nouvelles subventions des programmes d’aide aux entreprises pour les projets de construction, d’agrandissement ou de rénovation des bâtiments répondent à des critères écologiques5

 

 

 

 

 

 

 

« Verdir » la réglementation municipale6

 

 

 

.Les projets doivent être construits, en planification ou en construction d’ici l’échéance de 2020.
2.Le parc immobilier visé par cette action est celui sous la responsabilité du Service de la gestion et planification immobilière et représente environ 20 % de la facture énergétique des installations municipales de la Ville de Montréal. Il inclut des immeubles du Service de police de la Ville de Montréal, du Service de sécurité incendie, de plusieurs services centraux et des neuf arrondissements suivants : Ahuntsic-Cartierville, Côte-des-Neiges−Notre-Dame-de-Grâce, Le Plateau-Mont-Royal, Mercier−Hochelaga-Maisonneuve, Rosemont−La Petite-Patrie, Rivière-des-Prairies−Pointe-aux-Trembles, Le Sud-Ouest, Ville-Marie et Villeray−Saint-Michel−Parc-Extension. Il exclut les immeubles du Service de l’eau, du Service des grands parcs, du verdissement et du mont Royal, du Service de l’Espace pour la vie, des 10 autres arrondissements, des villes liées, de la STM et des sociétés paramunicipales (Société du parc Jean-Drapeau, Office municipal d’habitation et Société d’habitation et de développement de Montréal).
3.Le parc immobilier visé par cette action est celui sous la responsabilité du Service de la gestion et planification immobilière.
4.Sous réserve de la poursuite des programmes PRAM : PRAM-Industrie, PRAM- Économie sociale et de nouveaux programmes PRAM qui pourraient s’appliquer.
5.Les critères visés sont ceux des certifications BOMA BEST, LEED ou Living Building Challenge ou encore ceux des programmes de soutien financier à l’efficacité énergétique d'Hydro-Québec. Sous réserve de la reconduction des programmes.
6.À la séance tenue le 17 mai 2016, le conseil municipal a mandaté la Commission sur l’eau, l’environnement, le développement durable et les grands parcs afin qu’après avoir analysé l’expérience d’autres villes et les meilleures pratiques des arrondissements montréalais en matière de réglementation sur les bâtiments durables, celle-ci organise une consultation publique dans le but de formuler des recommandations quant à l’adoption d’un règlement montréalais permettant le verdissement optimal du cadre bâti sous la responsabilité de la Ville de Montréal et les mesures innovantes pour des bâtiments durables.

Priorité Verdir, augmenter la biodiversité et assurer la pérennité des ressources

Action 4 - Protéger et enrichir la forêt urbaine et la biodiversité

 

2015

 

2020

Planter 300 000 arbres sur les domaines public et privé sur le territoire de l’agglomération de Montréal d’ici 2025

29 867 arbres1

 

300 000 arbres
(2025)

Ajouter 1 000 hectares aux aires terrestres déjà protégées de l’agglomération2

3 005 ha protégés

 

4 005 ha protégés

. Selon les données disponibles. Cette donnée n’est pas exhaustive et n’inclut pas notamment les plantations effectuées par les villes liées.
2. Les milieux naturels protégés équivalaient, en décembre 2015, à 6 % du territoire terrestre de l’agglomération.  Ils incluent les milieux humides intérieurs et excluent les grands plans d’eau qui ceinturent l’île de Montréal comme le fleuve Saint-Laurent et la rivière des Prairies. À noter que le total des aires protégées de l’agglomération montréalaise s’élevait à plus de 17 % en 2016.

Action 5 - Accroître le verdissement du cadre bâti

 

2015

 

2020

Doubler le nombre de toitures vertes sur les édifices municipaux

11 toitures

 

22 toitures

Action 6 - Réduire et valoriser les matières résiduelles

 

2015

 

 2020

Instaurer la collecte des matières organiques dans 100 % des immeubles de huit logements et moins

234 989 foyers
(44 %)

 

536 533 foyers
(100 %)

Implanter la collecte bipartite ou tripartite sur le domaine public, là où la fréquentation est importante ainsi que dans les bâtiments publics municipaux

 

 

 

Action 7 - Optimiser la gestion de l’eau

 

2015

 

 2020

Réduire de 20 % l’eau potable produite par les usines de Montréal par rapport à 2011

600 millions m3
(- 8 %)

 

520 millions m3
(- 20 %)

Maintenir un taux de renouvellement annuel des conduites secondaires d’aqueduc au-delà de 1 % (env. 40 km par année)

50 km

 

200 km

Construire et mettre en service une unité de désinfection à la station d’épuration des eaux usées

 

 

 

Construire un tunnel de protection de la prise d'eau de l'usine Atwater afin de protéger celle-ci des risques liés à la circulation autoroutière

 

 

 

Action 8 - Décontaminer les sols

Mettre de l’avant un projet de recherche de phytoremédiation sur quatre hectares

 

 

 

Poursuivre les négociations avec les autres paliers de gouvernement pour la mise en place d’un programme de financement

 

 

 

Priorité Assurer l’accès à des quartiers durables, à échelle humaine et en santé

Action 9 - Lutter contre les inégalités et favoriser l’inclusion

Adopter une politique de développement social qui intègre les dimensions du développement durable

 

 

 

 

Adopter une politique de l’enfance visant les 0-17 ans

 

 

 

 

Actualiser le Plan d’action municipal pour les aînés

 

 

 

 

Mettre en œuvre de nouvelles mesures pour améliorer l’accessibilité des services aux personnes vulnérables

 

 

 

 

Action 10 - Préserver le patrimoine et promouvoir la culture

 

2015

 

2020

Adopter et mettre en œuvre un plan d’actions municipales en patrimoine

 

 

 

Augmenter de 10 % le nombre de personnes1 qui participent aux activités de médiation culturelle2

250 000 personnes

 

275 000 personnes

Porter à 25 % la proportion de personnes issues des communautés culturelles dans les publics rejoints par le réseau Accès culture3

13 %
(2012)

 

25 %

1.Les programmes de médiation culturelle s’adressent aux personnes suivantes : les 0-17 ans (rejoignant particulièrement les familles et les femmes), les personnes défavorisées, issues des communautés culturelles ou vivant avec une limitation fonctionnelle.
2. Par rapport au nombre de participants pour la période 2005-2015. Comme le plan de développement durable 2016-2020 couvre moins d'années qu'une décennie, le pourcentage de 5 % est calculé sur la moitié des personnes ayant bénéficié, entre 2005 et 2015, des programmes de médiation culturelle. Sur 10 ans, les programmes de médiation culturelle ont profité directement à 300 000 personnes. Indirectement, ils ont touché au moins 200 000 personnes supplémentaires (familles, entourage, partenaires, artistes, etc.).
3. Un sondage réalisé par le Service de la culture révèle qu’en 2012, 87 % des participants aux activités du réseau Accès culture étaient d’origine caucasienne, alors que ceux-ci représentaient seulement 75 % de la population montréalaise (soit un écart de 12 %).

Action 11 - Améliorer l’accès aux services et aux équipements municipaux ainsi qu’aux infrastructure

 

2016

 

2020

Doubler le budget annuel consacré à l’accessibilité universelle

5,25 M$

 

10,5 M$

Action 12 - Intégrer l’agriculture urbaine et les saines habitudes de vie à l’ADN des quartiers

 

2016

 

2020

Consacrer près de 1 M$1 des enveloppes actuellement destinées à appuyer financièrement les organismes communautaires pour soutenir des projets locaux favorisant l’adoption de saines habitudes de vie (saine alimentation et activité physique)

226 000 $

 

904 000 $

Adopter une politique alimentaire municipale destinée aux installations culturelles, sportives et administratives municipales

 

 

 

1. À partir de 2017 et sous réserve du renouvellement des ententes de financement. Cette somme équivaut à 10 % des enveloppes dédiées aux organismes communautaires.

Action 13 - Poursuivre le développement de quartiers viables

Implanter le programme Quartier intégré1 dans trois secteurs ciblés

 

 

 

Développer un indicateur de risques d’insalubrité pour optimiser le déploiement des inspections préventives des immeubles

 

 

 

1. Le programme Quartier intégré prévoit des interventions dans des quartiers identifiés comme vulnérables aux plans économique, social et environnemental. Il converge les objectifs et les investissements de cinq programmes municipaux (Quartier vert, Quartier culturel, Promenade urbaine, Revitalisation urbaine intégrée et Quartiers 21) dans le but de maximiser les retombées de projets structurants répondant aux besoins du milieu. Trois secteurs d'intervention sont visés , soit les quartiers Hochelaga, Sainte-Marie et Montréal-Nord. À la suite de l’évaluation des résultats du programme Quartier intégré, s’ils sont concluants, ce programme pourrait être étendu à d’autres secteurs.

Action 14 - Protéger la qualité des cours d'eau et y favoriser les activités récréatives

 

2015

 

2020

Construire des bassins de rétention pour une capacité additionnelle d'au moins 130 000 m3

-

 

 

+ 130 000 m3

 

Effectuer 275 corrections de raccordements inversés, soit 55 corrections annuellement

11 corrections

 

275 corrections

Poursuivre la mise en œuvre des projets et programmes du
Plan de l’Eau : Métropole au fil de l’eau

 

 

 

Priorité - Faire la transition vers une économie verte, circulaire et responsable

Action 15 - « Verdir » l’économie

Élaborer et mettre en œuvre l'initiative TM21, ayant pour but d’amorcer la transition de Montréal vers une économie écologique

 

 

 

Réaliser un premier portrait du développement de l’économie circulaire à Montréal

 

 

 

Réaliser une étude action afin d’opérationnaliser les synergies industrielles existantes dans l’est de l’île

 

 

 

Action 16 - S’approvisionner de façon responsable

Bonifier l’aspect « approvisionnement socialement responsable » par différentes mesures  dans la politique d’approvisionnement de la Ville de Montréal

 

 

 

Faire reconnaître Montréal comme ville équitable par Fairtrade Canada

 

 

 

Joindre le Global Lead City Network on Sustainable Procurement

 

 

 

Action 17 - Désinvestir dans les énergies fossiles

Dresser le portrait des investissements reliés à la Ville de Montréal dans ce domaine et en analyser les possibilités de désinvestissement, en collaboration avec les parties prenantes (par exemple : comités de retraite et/ou de placement)

 

 

 

Mobilisation

Action 18 - Mobiliser les organisations, les citoyens et les employés

Susciter l’engagement d’au moins 500 organisations de la collectivité montréalaise à réaliser les actions partenaires ainsi que leur participation aux équipes de mobilisation et à la mise en œuvre de projets de développement durable

 

 

 

Mettre en œuvre des actions de communication visant la modification des comportements et la participation à Montréal durable 2016-2020

 

 

 

Action 19 - Faire connaître les bonnes pratiques et augmenter les initiatives de développement

Stimuler la mise sur pied d’au moins 50 projets collaboratifs en développement durable dans la collectivité montréalaise, au moyen de la plateforme Faire Montréal

 

 

 

Soutenir financièrement de nouvelles initiatives ou projets de recherche permettant d’opérationnaliser le développement durable au sein de l’administration municipale, selon les budgets disponibles

 

 

 

Action 20 - Rayonner ici et à l’échelle internationale

Réaliser au moins un projet phare d’aménagement permettant à Montréal de se démarquer

 

 

 

Entreprendre des démarches pour la tenue d’au moins un événement d’envergure internationale lié au développement durable

 

 

 

Soutenir la création d’un réseau québécois de municipalités chargé de faciliter les échanges sur les enjeux du développement durable.