Services en ligne

Sélectionnez un service à droite pour plus de détails.

 

Choisir un service

 

Tous les services en ligne

 

Mot du maire

Dorénavant, c’est l’arrondissement qui décidera quand déneiger

Luis Miranda, maire d'arrondissement d'Anjou

Durant les derniers mois, l’arrondissement d’Anjou n’a pas été à la hauteur de sa réputation quant à la qualité du déneigement et je tiens à m’excuser auprès de mes concitoyennes et de mes concitoyens pour avoir suivi les ordres dictés par la Ville de Montréal en termes de chargement de la neige. En respectant les directives de la Ville centre pour ce qui touche aux opérations de déneigement, l’arrondissement n’a pas mis de l’avant la sécurité des Angevines et des Angevins.

Avec les conditions météorologiques des plus changeantes que nous connaissons depuis le début de l’hiver, nous avons vu les rues et les trottoirs de l’arrondissement se transformer tout bonnement en patinoires et c’est sans compter les amoncellements de glace disséminés à travers tout le territoire d’Anjou. Cet état des rues et des trottoirs a rendu les déplacements aussi bien en voiture qu’à pied très périlleux, tout en compliquant les opérations de déneigement.

Cette situation est une conséquence directe de la décision de la Ville centre de ne pas procéder au chargement de la neige en novembre dernier, après les premières chutes de neige importantes. L’arrondissement a respecté scrupuleusement les ordres à l’époque et nous pouvons tous constater le résultat désastreux qui en a découlé.

Même si les conditions hivernales se montrent extrêmement difficiles depuis plusieurs mois, avec des températures en dent de scie, des chutes de neige abondantes, de la pluie et du verglas en alternance, ce n’est pas la première fois qu’on se trouve dans pareille circonstance et l’arrondissement d’Anjou a toujours su assurer la sécurité de la population angevine. En l’occurrence, nous aurions dû procéder au chargement de la neige afin d’éviter la situation que nous avons connue.

Par conséquent, à partir de maintenant, l’arrondissement lancera les opérations de chargement de la neige sans attendre les ordres de la Ville centre afin que cette situation déplorable ne se reproduise plus et que la sécurité des Angevines et des Angevins ne soit plus reléguée au second plan.

Je prends cette décision en toute connaissance de cause, même si la Ville centre menace de pénaliser l’arrondissement pour ces opérations de chargement non autorisées, car c’est votre sécurité qui prime. Si la Ville centre met ses menaces à exécution, je m’adresserai à la Commission municipale du Québec pour qu’elle prenne position sur cette divergence d’approche.

Je demeure à votre disposition pour répondre à vos questions ou discuter avec vous de sujets touchant la vie municipale. N’hésitez pas à me joindre au 514 493-8010.

Luis Miranda
Maire d’arrondissement et conseiller de la Ville de Montréal