Portlet 6597,142000376 responded with content-type text/plain when the client was requesting content-type text/html

Suivez-nous sur:

L'itinérance des femmes et des jeunes : des réalités à dévoiler

28 février 2017

Le Conseil jeunesse de Montréal et le Conseil des Montréalaises ont lancé conjointement ce matin deux avis sur la question de l'itinérance à Montréal en présence du maire de Montréal, M. Denis Coderre, à l'hôtel de ville de Montréal. Les deux conseils ont formulé un total de 21 recommandations pour que la Ville offre une réponse plus adaptée aux besoins particuliers exprimés par les femmes et les jeunes en situation d'itinérance.

Les avis « Jeunes et itinérance : dévoiler une réalité peu visible » et « L'itinérance des femmes à Montréal : voir l'invisible » sont les résultats de plusieurs mois de recherche au cours desquels les membres du Conseil jeunesse de Montréal et du Conseil des Montréalaises ont rencontré des intervenantes et intervenants du milieu et des personnes vivant ou ayant vécu en situation d'itinérance.

L'objectif des deux avis est de lever le voile sur des réalités complexes et multiples afin de trouver des solutions adaptées aux besoins des personnes en situation d'itinérance et des organismes qui les accompagnent. « La gouvernance municipale est le palier politique le plus proche des citoyennes et des citoyens. La Ville de Montréal doit soutenir la création de ponts entre la population et les jeunes en situation d'itinérance pour favoriser leur intégration et combattre les préjugés à leur égard », constate le président du Conseil jeunesse de Montréal, François Marquette.

Le Conseil des Montréalaises se penche sur l'enjeu de l'itinérance depuis plusieurs années, alors qu'il sortait le mémoire Un toit pour toutes : une réponse à adapter! en 2008. « Avec ce nouvel avis sur l'itinérance, nous voulions observer comment la situation avait évolué à Montréal et mettre en lumière des réalités souvent cachées que vivent les femmes. Les membres proposent des recommandations concrètes pour soutenir davantage les femmes en situation d'itinérance à Montréal », relate la présidente du Conseil des Montréalaises, Cathy Wong.

Les recommandations des deux conseils consultatifs montréalais s'adressent directement à la Ville de Montréal, et M. Denis Coderre se dit ouvert à étudier attentivement les avis en vue de l'élaboration du nouveau plan d'action de lutte à l'itinérance. « La Ville de Montréal a toujours été très active dans la lutte à l'itinérance. Nous nous inspirerons certainement du travail des conseils ainsi que de notre travail en concertation avec les organismes du milieu », réaffirme M. Denis Coderre.