Suivez-nous sur:

Équipe

Lyndsay Daudier

 Lyndsay Daudier, membre du Conseil des Montréalaises

Lyndsay est une vraie passionnée de Montréal. Ses formations en urbanisme (UQAM), droit (UdM) et gestion (HEC), démontrent d’ailleurs son souci de mieux faire la ville, de bien en comprendre ses rouages et de savoir comment mieux la gérer.

Lyndsay possède un parcours riche témoignant de son désir de rendre nos environnements urbains toujours plus agréables à travers l’inclusion sociale. Au sein de la Maison de l'innovation sociale, elle occupe le poste de Directrice développement stratégique et partenariats et vise à établir les liens entre les initiatives citoyennes et à en multiplier les répercussions, elle travaille à rassembler entrepreneurs, citoyens, universitaires, experts des technologies, et tout acteur pertinent, à maximiser l’impact des initiatives collectives visant des développements équitables et durables, et ce, à l’ampleur du Québec.

Aussi, Lyndsay a toujours été très engagée dans les groupes et instances où elle a pu défendre les droits des femmes, des minorités visibles et des démunis. Elle a siégé au sein du Comité consultatif d’urbanisme du Sud-Ouest pendant les années de développement de Griffintown où pour chaque projet, elle s’assurait de la place et de la sécurité des femmes et des familles et surtout de celles dirigées par des mères monoparentales, dans tous les projets. Elle a aussi été vice-présidente de la Jeune Chambre de commerce haïtienne où dans tous ses dossiers, elle visait à faire connaître le talent des jeunes Haïtiens et plus particulièrement des jeunes Haïtiennes qui contribuent à bâtir Montréal de par leur apport dans la société par leur dévouement, leurs actions, leur créativité.

Lyndsay a occupé le poste d'adjointe de projets à la Chaire UNESCO en paysage et environnement de l'Université de Montréal où elle a développé le réseau international (Europe, Moyen-Orient, Amérique du Sud, Asie) en travaillant avec ONU-Habitat sur le développement urbain. Elle a, par la suite, œuvré au sein du gouvernement du Québec où, comme attachée politique du ministre de la Culture et des Communications, elle traitait entre autres des dossiers concernant les enjeux urbains (Montréal, aménagement, patrimoine, musées, ...) et conseillait également le gouvernement sur la question du 375e anniversaire de la fondation de Montréal.  D’ailleurs, en tant que responsable du patrimoine, elle a grandement contribué à la reconnaissance comme personnages historiques de nombreuses femmes qui ont façonné le Québec. La première reconnaissance était en effet Jeanne Mance pour la fondation de Montréal.