Portlet 6597,57361579 responded with content-type text/plain when the client was requesting content-type text/html

Suivez-nous sur:

Équipe

Portlet 6597,58345639 responded with content-type text/plain when the client was requesting content-type text/html

Ghislaine Sathoud

Ghislaine Sathoud, membre du Conseil des Montréalaises Née en République du Congo, communément appelée Congo-Brazzaville, Ghislaine Sathoud est une activiste engagée dans la promotion et la défense des droits des femmes. Son militantisme se traduit par l’analyse des réalités vécues par la population féminine tant dans ses actions politiques que dans ses travaux scientifiques et littéraires.

Titulaire d’une maîtrise en relations internationales (France), chercheuse associée au Réseau francophone de recherche sur les opérations de paix, elle détient aussi une maîtrise en sciences politiques et un certificat en criminologie (Québec).

Résidente de longue date de Montréal, active professionnellement, socialement, politiquement et artistiquement, la féministe est membre de plusieurs conseils d’administration.

Lauréate des Prix littéraires Naji Naaman(2008), élue présidente générale de la Société des écrivains francophones d’Amérique(2013), ses écrits figurent dans des manuels scolaires. Son œuvre, «Les maux du silence», fut interprétée par Le Théâtre des petites lanternes lors de la Marche mondiale des femmes.

Engagée par la ville de Montréal et la Société de développement communautaire de Montréal pour le troisième Sommet des citoyen(ne)s sur l’avenir de Montréal (2004), elle a contribué au livre «La vie démocratique montréalaise: une revue critique des grands dossiers».

En tant que porte-parole d’un programme sur la violence conjugale (YWCA), elle a participé à la 54e session de l’ONU sur la condition des femmes. Invitée par l’UNESCO, l’écrivaine était en Grèce pour un forum sur le genre.

Elle a travaillé pour des organismes féministes : la Fédération des femmes du Québec, le Réseau québécois d’action pour la santé des femmes, le Comité priorité violence conjugale et le cran des femmes.