Traitements

Boues et écumes

Traitement des boues et des écumes

Voir l'album photosVoir l'album photos
Les boues et les écumes sont extraites de l’eau pour subir un traitement d’essorage. Elles prennent alors l’aspect de galettes peu appétissantes, qu’on appelle paradoxalement « gâteaux ». Les gâteaux sont asséchés et brûlés puis on enfouit leurs cendres dans un dépotoir.

Déshydratation

Les boues qui se déposent dans au fond des décanteurs sont recueillies. À leur arrivée, elles contiennent une concentration moyenne en solides de l'ordre de 3%. Pour faciliter leur traitement, on ajoute du polymère cationique. Ce produit a pour rôle d'aider à séparer les solides du liquide et ainsi éliminer l'eau contenue dans les boues. La déshydratation des boues facilite l'efficacité des filtres-presses et des pressoirs rotatifs. À la sortie de ces presses, les boues, devenues des galettes appelées « gâteaux », ont une concentration moyenne en solides supérieure à 30% contrairement à 3% à leur arrivée. L’eau extraite des boues est appelée « filtrat » et est encore trop polluée pour être retournée au fleuve. Elle doit donc refaire le cycle de traitement depuis le début.

Incinération, stabilisation, valorisation et disposition des boues

Site d'enfouissement des cendresLes gâteaux sont incinérés dans quatre incinérateurs à foyers multiples. Ces incinérateurs sont munis de systèmes de traitement des fumées très efficaces qui permettent à la Station de se conformer aux réglementations existantes en matière de qualité de l’air. La chaleur produite par l’incinération des boues est récupérée et permet de chauffer des bouilloires dont les vapeurs sont utilisées dans la Station comme source d’énergie.

Chacun des incinérateurs est constitué de 11 foyers superposés. Dans les foyers supérieurs, les gâteaux perdent leur eau par évaporation. Portés à une température de 840 °C, les gâteaux brûlent et dégagent eux-mêmes assez de chaleur pour entretenir normalement la combustion sans qu’il soit nécessaire d’ajouter de combustible.

Les cendres stériles produites par l’incinération des boues sont analysées et transportées par camion dans une carrière où est régulièrement effectué un suivi environnemental.

Publications

Refoulement d'égoût dû aux pluies intenses