Gestion des odeurs

Trouver les fuites

Traiter les eaux usées constitue un avantage écologique énorme. Mais ce genre d’opération pose quelques inconvénients. Les eaux usées… c’est malodorant!

La Station d’épuration déploie beaucoup d’efforts pour contrôler les odeurs. Les eaux usées contiennent, entre autres, de la matière organique. Quand elle se décompose, la matière organique produit de l’hydrogène sulfuré qui dégage une odeur d’œufs pourris.  Tous les jours, le personnel de la Station effectue des tournées d’inspection sur le site de l’usine et autour pour détecter les fuites d’odeurs.

Prête-moi ton nez

De plus, un comité formé de citoyens, du personnel du golf situé à côté de la Station et de conseillers municipaux a pour tâche de signaler les émanations d’odeurs en provenance du site d’épuration. Ces observateurs sont des collaborateurs précieux et les renseignements qu’ils transmettent permettent de localiser les sources d’odeurs et d’intervenir rapidement. Ce comité d’observateurs constitue un exemple de collaboration fructueuse entre la Ville et les citoyens.

Lorsqu’elles sont détectées, les fuites d’odeurs sont neutralisées de diverses façons, dont le calfeutrage ou l’injection d’huiles essentielles dans les canalisations pour capter les molécules de gaz .

Refoulement d'égoût dû aux pluies intenses
Au fil de l'eau