Collecteurs

Les conduites collectrices 

Votre sortie privée d’égout se déverse dans une conduite municipale locale qui se situe sous votre rue. Les collecteurs sont des canalisations qui captent les eaux usées provenant des égouts locaux et les acheminent vers de plus grosses conduites appelées intercepteurs. Ces conduites de diamètre variant entre 30 et 450 cm.

Attention aux débordements 

Les deux tiers du réseau de collecte recueillent à la fois les eaux sanitaires, de pluie et de fonte de neige, on les nomme réseau unitaire (ou «combiné» de l'anglais «combined»).  Sous l'effet de précipitations de pluie de forte intensité, les collecteurs du réseau unitaire doivent transporter rapidement d'énormes quantités d'eau vers les intercepteurs. Pour éviter des surcharges incontrôlées dans les intercepteurs et dans les collecteurs, la Ville procède à des opérations ponctuelles de débordement vers le cours d'eau le plus proche. On y rejete le surplus d’eau (la surverese) une fois que la capacité maximale d’interception et de traitement de la Station d’épuration est atteinte, ce qui correspond à 88 m3/s, soit un débit suffisant pour remplir trois stades olympiques par jour. On observe en moyenne 24 épisodes de débordement par année sur l’île de Montréal, concentrés entre le 1er juin au 31 août, saison de fortes pluies.

 

Il existe 162 ouvrages de surverses, dont les 36 plus importants sont contrôlés, en temps réel, par la Station d’épuration. La Station dispose en effet d’un système de Contrôle intégré des intercepteurs (CIDI), qui permet de capter la plus grande quantité d’eau usée possible et de limiter les surverses lors de fortes pluies. Le CIDI permet de faire dériver le surplus d’eau vers des bassins de rétention, c’est-à-dire des structures souterraines capables d’emmagasiner les surplus d’eaux usées le temps que le réseau de collecte se dégage. L’eau ainsi retenue, le temps d’un orage, est retournée dans les collecteurs et acheminée à la Station d’épuration pour y être traitée. On évite ainsi de rejeter des eaux usées dans les cours d’eau, sans traitement. Montréal dispose d’une cinquantaine de ces bassins répartis sur son territoire et dont certains atteignent un volume équivalent à un gymnase.

Chaque année, la Ville investit des sommes considérables dans la construction de bassins de rétention dans le but de faire passer les épisodes de surverses de 24, en moyenne annuellement, à moins de 3.

Plus d'information   

Autorisation des travaux d'égout par le Ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MDDELCC)

La Ville de Montréal a conçu un aide-mémoire présentant les exigences et considérations du MDDLECC et de la Direction de l’épuration des eaux usées (DÉEU) du Service de l’eau de la Ville de Montréal en matière de drainage et de collecte des eaux usées. Ce document est destiné aux ingénieurs consultants souhaitant déposer des plans et calculs complets et conformes à l’article 32 de la LQE et des exigences de la DÉEU.

Aide-mémoire - Autorisation des travaux d'égout [145,8 ko - 5 pages]

 

Refoulement d'égoût dû aux pluies intenses
Au fil de l'eau