COVID-19 et canicule
État de la situation et conseils S'informer

Réseau

Postes de surpression

Les postes de surpression sont des stations de pompage utilisées pour des besoins spécifiques. Par exemple, une station de pompage est utilisée pour alimenter une partie de l’arrondissement d’Outremont située légèrement plus haut que le réservoir qui l’alimente, d’où le besoin d’un surplus de pression. D’autres postes de surpression peuvent être utilisés pour assurer la circulation de l’eau d’un réservoir inférieur vers un réservoir supérieur en élévation ou pour assurer la distribution dans un secteur de la ville lors de la fermeture d’une conduite principale.

Comment distribue-t-on l’eau potable dans un territoire où il n’y a pas de montagne?

C’est le problème auquel doit faire face certains arrondissements de Montréal et la majorité des villes qui doivent acheminer l’eau potable vers les consommateurs. Dans ce cas, les ingénieurs et spécialistes en hydraulique doivent configurer un réseau qui assurera, entre autres, une excellente qualité d’eau, une sécurité en cas d’incendie et aussi une pression acceptable au robinet. Ainsi, des réservoirs et des postes de pompage ou de surpression sont positionnés de façon stratégiques sur le territoire couvert afin d’assurer une bonne distribution de l’eau.

Saviez-vous que…

La Ville de Montréal assure la distribution partout sur le territoire, mais ne peut fournir la pression pour amener l’eau aux étages supérieurs des gratte-ciel du centre-ville. Un édifice comme la Place Ville-Marie doit se doter de pompes de surpression qui poussent l’eau du réseau jusqu’aux étages supérieurs.

Refoulement d'égoût dû aux pluies intenses