COVID-19
Reprise progressive des activités : savoir ce qui est ouvert ou fermé. S'informer

Réseau

Réservoirs

Construction d'un immense réservoir à PierrefondsMontréal est doté d’un réseau de production et de distribution d’eau potable parmi les plus importantes en Amérique du Nord. Ses opérations fournissent aux 1,8 millions d’habitants, ainsi qu’aux industries, commerces et institutions de l’île, une eau d’excellente qualité, en quantité suffisante, 24 heures par jour, 365 jours par année.

À l'échelle de l'île

Montréal dispose de 14 réservoirs d’eau potable situés en usine ou sur le réseau de distribution. Les 4 usines de l’ouest de l’île disposent d’une capacité de stockage en usine et dans 7 réservoirs sur le réseau, ce qui totalise 121 800 m3 d’eau, soit l’équivalent de 32 piscines olympiques (3 750 m3). Les usines Charles-J. Des Baillets et Atwater possèdent, quant à elles, des réservoirs en usine d’une capacité de 455 000 m3 (121 piscines olympiques) et 250 000 m3 (66 piscines olympiques) respectivement. Ces réservoirs alimentent conjointement six réservoirs aménagés au sommet ou autour du Mont-Royal, dont la capacité s’élève à plus de 600 000 m3 (160 piscines olympiques), et qui desservent les utilisateurs du Centre et de l’Est de l’île.

Là-haut sur la Montagne

Dès sa sortie de l’usine Charles-J. Des Baillets, l’eau emprunte deux voies. La première, une conduite de 2 700 mm de diamètre, amène l’eau directement dans le réservoir Châteaufort, en bordure du Mont Royal. À partir de ce réservoir, l’eau est acheminée vers les secteurs Nord de la ville.  Une autre conduite de 2 400 mm de diamètre amène l’eau vers une chambre d’interconnexion qui reçoit également l’eau produite par l’usine Atwater.

À partir de cette chambre d’interconnexion, l’eau est dirigée dans plusieurs conduites principales qui l’acheminent dans le réseau de distribution du Sud de la ville. Ces conduites principales dirigent à leur tour l’eau vers le réservoir McTavish situé sur le flanc du Mont-Royal. Également, à partir du réservoir McTavish, l’eau est repompée vers les réseaux et les réservoirs supérieurs en élévation, soit principalement les réservoirs Vincent-d’Indy et Côte-des-Neiges.

Répondre à la demande

C’est à l’usine Atwater que se trouve le centre de contrôle des réservoirs et du réseau de distribution. Les réservoirs situés sur la montagne, le point le plus élevé de la ville, utilisent la gravité pour régulariser la pression et le débit dans le réseau de distribution d’eau potable de Montréal. Pendant la nuit, lorsque les consommations sont inférieures à ce qui est pompé, le surplus d’eau est accumulé dans les réservoirs. Au contraire, le jour, les surplus de consommation sont compensés par l’eau accumulée dans les réservoirs. Les réservoirs permettent donc d’ajuster le débit à la demande sans avoir à varier constamment le pompage. Les réservoirs de l’ouest ne disposent pas de cette caractéristique topographique qu’est le Mont-Royal. L’eau est donc acheminée directement dans le réseau par les stations de pompage situées dans les usines de production ou dans les réservoirs. Le débit est ajusté à la demande en faisant varier le nombre de pompes ou leur vitesse de rotation.

Réservoirs

Capacités m3

Équivalent *
piscines olympiques

Secteurs desservis

Saint-Charles

6 200

1,7

Secteur du mini-réseau de Pierrefonds

Pointe-Claire

9 090

2,4

Pointe-Claire (haut), Kirkland, Baie-d’Urfé et une partie de Dollard-des-Ormeaux

Duke-of-Kent

6 100

1,6

Pointe-Claire (bas)

Des Sources

9 000

2,4

Dorval

Dollard-des-Ormeaux

12 700

3,4

Pierrefonds-Roxborro, Sainte-Geneviève-l’île-Bizard et Dollard-des-Ormeaux

Côte-Vertu

2 700

0,7

Dorval (secteur de l’aéroport)

Poirier

18 000

4,8

Saint-Laurent

McTavish

150 000

40

Sud-Est de l’île

Vincent-d’Indy

196 000

52

Centre de l’île

Côte-des-Neiges

32 000

8

Secteur entourant le Mont-Royal

Sommet

14 000

4

Sommet du Mont-Royal entre 115 et 170 m

De la Montagne

900

n/a

Sommet du Mont-Royal au dessus de 170 m

Châteaufort

210 000

56

Nord-Est de l’île

Rosemont

227 000

61

 En rénovation. Mise en service prévue pour 2016

* Les dimensions officielles d’une piscine olympique sont de 50 m de longueur par 25 m de largeur par 3 m de profondeur. Le volume d’une piscine olympique est donc de 3 750 m3 (50 x 25 x 3).

Éviter la contamination

Ces réservoirs souterrains sont protégés contre les risques de contamination extérieure grâce à une membrane d'étanchéité posée à la surface de ceux-ci. Souvent, la surface de ces réservoirs est utilisée pour la pratique de sports ou comme parc. Il est important que les utilisateurs de ces espaces soient conscients de la présence d'un réservoir et respectent l'intégrité de ce dernier. Pour ces raisons, l'accès est autorisé à certaines conditions avec une seule restriction, les chiens sont interdits en tout temps.

Refoulement d'égoût dû aux pluies intenses