COVID-19
Montréal est au palier alerte maximale. S'informer

Plomb et eau potable

FAQ

DÉPISTAGE

Q1. Qu'est-ce qu'une entrée de service d'eau en plomb?

Une entrée de service est la conduite de petit diamètre (généralement inférieur à 2 po) qui relie l'aqueduc situé dans la rue et le bâtiment. Elle est généralement faite en plomb ou en cuivre.

L'entrée de service se compose de deux sections : celle qui appartient à la Ville et celle qui appartient au propriétaire de la résidence. Le robinet d'arrêt (bonhomme à l'eau), qui est situé à l'extérieur, est généralement à la limite de propriété et indique cette séparation. Les deux sections peuvent être en plomb, mais il est possible que la section de l'entrée de service appartenant au propriétaire soit en plomb et que la section appartenant à la Ville ne le soit pas ou vice-versa.

Q2. Comment puis-je savoir si mon bâtiment est doté d'une entrée de service d'eau en plomb?

Si vous habitez dans un bâtiment de huit logements et moins construit avant 1970, il y a une probabilité d'environ 50 % que votre entrée de service soit partiellement ou totalement en plomb. En revanche, selon une étude statistique réalisée par la Ville, il est très peu probable qu'il y ait une entrée de service d'eau en plomb dans les bâtiments ne répondant pas à ces critères.

Pour vérifier si votre tuyauterie est en plomb, il faut trouver  l'entrée d'eau de votre immeuble et observer le tuyau : le plomb est de couleur grise, n'a aucune résonance si on le frappe et laisse des marques métalliques si on le gratte. De plus, il n'attire pas un aimant. Une analyse de l'eau peut aussi être faite pour vérifier la présence de plomb.

Voir la vidéo de la section Avez-vous une entrée en plomb?

Q3. Comment la Ville de Montréal fait-elle pour savoir si une résidence a une entrée de service d'eau en plomb?

En 2010, la Ville de Montréal a mis au point un protocole rapide de dépistage en collaboration avec la Chaire industrielle CRSNG en eau potable de l'École Polytechnique de Montréal.  Un représentant de la Ville effectue des analyses dans chaque bâtiment susceptible d'avoir une entrée de service d'eau en plomb à l'aide d'un instrument qui mesure sur place le taux de plomb dans l'eau (Palintest). Cet outil mesure la concentration de plomb dans l'eau du robinet en quelques minutes.

Q4. Qui peut venir analyser mon eau?

D'ici à 2022, la Ville de Montréal accélère son programme de dépistage afin de visiter l'ensemble des bâtiments susceptibles d'être alimentés par une entrée de service d'eau en plomb sur son territoire. À noter que ce dépistage permettra de confirmer ou non la présence de plomb, mais ne constitue pas une analyse réglementaire réalisée par un laboratoire agréé.

Q5.  Comment la Ville de Montréal informe-t-elle les citoyens des résultats de dépistage du plomb?

Un représentant de la Ville remet un avis écrit ainsi qu'un dépliant à tous les résidents d'un immeuble dépisté, que le résultat soit positif ou négatif.

Q6. Comment puis-je reconnaître un représentant de la Ville de Montréal lors d'un dépistage d'une entrée de service en plomb?

Dès la campagne de dépistage de 2020, tous les représentants de la Ville de Montréal seront identifiés clairement à l'aide d'une carte d'identification et de vêtements au logo de la Ville.

DISTRIBUTION DE FILTRES

Q1. Est-ce possible de distribuer aux citoyens des dispositifs de filtration en attendant que leur entrée de service en plomb soit remplacée?

Oui, dans le cadre de la campagne accélérée de dépistage, la Ville remet un dispositif de filtration et quatre (4) filtres lorsque le résultat confirme une entrée de service en plomb. De plus, les personnes considérées à risque (demeurant dans un immeuble ayant potentiellement une entrée de service en plomb, enceintes ou parents d’un enfant de moins de 6 ans) ET à faible revenu peuvent contacter le 311 afin de vérifier si elles sont également admissibles à recevoir gratuitement un pichet filtrant.

Q2. Si j'ai fait une erreur en remplissant mon formulaire de demande de pichet, que dois-je faire?

Les personnes qui constatent une erreur dans leur formulaire de demande pour un pichet doivent écrire à plomb@ville.montreal.qc.ca pour signaler cette erreur.

Q3. Que faire si je ne réussis pas à accéder au formulaire?

Vous devez écrire à plomb@ville.montreal.qc.ca

Q4. Je n'ai pas reçu mon pichet et j'ai rempli mon formulaire de demande il y a plus de quatre (4) semaines, c'est normal?

La livraison est prévue dans un délai de quatre (4) semaines. Veuillez noter qu'en raison d'un fort volume de demandes, ce délai pourrait être plus long.

Q5. Mon voisin a aussi besoin de remplir un formulaire de demande de pichet, puis-je lui donner l'adresse web?

Toutes les personnes qui peuvent se prévaloir du programme de pichet gratuit doivent obligatoirement avoir reçu un résultat de dépistage dans leur boîte aux lettres. Si votre voisin n’en a pas reçu, c’est qu’il n’est pas éligible.

Q6. Si, après un dépistage de la Ville, la présence d'une entrée de service d'eau en plomb a été confirmée l'année dernière, puis-je obtenir un filtre?

Non, les occupants d'un bâtiment qui a été dépisté avant le 23 octobre 2019 ont reçu les consignes à respecter pour diminuer leur exposition au plomb et devraient déjà s'être procuré un dispositif filtrant.

Dépistages après le 23 octobre 2019 :

  1. Si la présence de plomb est confirmée lors d'un dépistage, les résidents concernés recevront un dispositif filtrant.
  2. Les personnes considérées à risque (demeurant dans un immeuble ayant potentiellement une entrée de service en plomb, enceintes ou parents d’un enfant de moins de 6 ans ET à faible revenu) peuvent contacter le 311 afin de vérifier si elles sont admissibles à recevoir gratuitement un pichet filtrant.

Q7. Comment puis-je valider que mon dispositif de filtration est certifié pour la réduction du plomb conformément à la norme NSF/ANSI no 53?

Vous pouvez vérifier si votre produit est certifié pour la réduction du plomb conformément à la norme NSF/ANSI no 53 en consultant les sites suivants :

info.nsf.org/Certified/DWTU/listings_leadreduction.asp

wqa.org/find-products#/keyword/?claims=46

pld.iapmo.org/

iq.ulprospector.com/info/

www.csagroup.org

Q8. Est-ce que la Ville de Montréal a mandaté une firme pour vendre en porte-à-porte des dispositifs de filtration permettant la diminution de l'exposition au plomb?

Non, la Ville n'a mandaté aucune firme pour réaliser de la sollicitation et vendre ce type de produit.

Q9. Comment me procurer de nouveaux filtres?

Pour vous procurer des cartouches de rechange, visitez les détaillants à grande surface du Québec ou consultez le site web du fabricant pour obtenir plus d’information. Les cartouches de rechanges doivent êtres certifiées selon la norme NSF/ANSI no 53 avec mention quant au traitement de plomb.

CONSOMMER L'EAU AVEC UNE ENTRÉE DE SERVICE D'EAU EN PLOMB

Q1. Que dois-je faire si mon bâtiment est doté d'une entrée de service d'eau en plomb?

  1. Afin de diminuer l'exposition au plomb dans l'eau du robinet et réduire le risque au minimum :
    • utilisez un pichet filtrant, un filtre attaché au robinet ou un filtre sous l'évier. Ces dispositifs doivent être certifiés pour la réduction du plomb conformément à la norme NSF/ANSI no 53 et les consignes d'installation et d'entretien du fabricant doivent être suivies rigoureusement;
    • utilisez un filtre jusqu'à ce que le remplacement complet de votre entrée de service soit effectué.
  2. Intégrez ces gestes dans votre routine quotidienne :
    • avant de boire l'eau, la laisser couler du robinet pendant quelques minutes;
    • attendre qu'elle soit devenue froide (fraîche en été), surtout si elle a stagné de longues heures dans les tuyaux (le matin et au retour du travail);
    • toujours utiliser de l'eau froide pour cuisiner (café, thé, cuisson des légumes, des pâtes, du riz, etc.);
    • nettoyer régulièrement l'aérateur (tamis) de votre robinet.

      3. À noter qu'il est inutile de faire bouillir l'eau : le plomb ne s'évapore pas et n'est pas détruit par l'ébullition.

      4. Si vous êtes propriétaire d'un bâtiment dont la partie privée de l'entrée de service d'eau est en plomb, faites-la remplacer. À partir de 2021, lorsque des travaux seront planifiés, si la portion privée est toujours en plomb, la Ville de Montréal la remplacera en même temps que la partie publique, et ce, aux frais des propriétaires.. Les modalités de paiement seront communiquées ultérieurement.

Q2. Puis-je utiliser l'eau de mon robinet pour cuisiner ou pour la boire si mon bâtiment a une entrée de service d'eau en plomb?

  1. Afin de diminuer l'exposition au plomb dans l'eau du robinet et réduire le risque au minimum :
    • utilisez un pichet filtrant, un filtre attaché au robinet ou un filtre sous l'évier. Ces dispositifs doivent être certifiés pour la réduction du plomb conformément à la norme NSF/ANSI no 53 et les consignes d'installation et d'entretien du fabricant doivent être suivies rigoureusement;
    • utilisez un filtre jusqu'à ce que le remplacement complet de votre entrée de service soit effectué.
  2. Intégrez ces gestes dans votre routine quotidienne :
    • avant de boire l'eau, la laisser couler du robinet pendant quelques minutes;
    • attendre qu'elle soit devenue froide (fraîche en été), surtout si elle a séjourné de longues heures dans les tuyaux (le matin et au retour du travail);
    • toujours utiliser de l'eau froide pour cuisiner (café, thé, cuisson des légumes, des pâtes, du riz, etc.);
    • nettoyer régulièrement l'aérateur (tamis) de votre robinet.

    À noter qu'il est inutile de faire bouillir l'eau : le plomb ne s'évapore pas et n'est pas détruit par l'ébullition.

Q3. Je suis locataire d'un bâtiment desservi par une entrée de service en plomb, que dois-je faire?

  1. Afin de diminuer l'exposition au plomb dans l'eau du robinet et réduire le risque au minimum :
    • utilisez un pichet filtrant, un filtre attaché au robinet ou un filtre sous l'évier. Ces dispositifs doivent être certifiés pour la réduction du plomb conformément à la norme NSF/ANSI no 53 et les consignes d'installation et d'entretien du fabricant doivent être suivies rigoureusement;
    • utilisez un filtre jusqu'à ce que le remplacement complet de votre entrée de service soit effectué.
  2. Intégrez ces gestes dans votre routine quotidienne :
    • avant de boire l'eau, la laisser couler du robinet pendant quelques minutes;
    • attendre qu'elle soit devenue froide (fraîche en été), surtout si elle a séjourné de longues heures dans les tuyaux (le matin et au retour du travail);
    • toujours utiliser de l'eau froide pour cuisiner (café, thé, cuisson des légumes, des pâtes, du riz, etc.);
    • nettoyer régulièrement l'aérateur (tamis) de votre robinet.

    À noter qu'il est inutile de faire bouillir l'eau : le plomb ne s'évapore pas et n'est pas détruit par l'ébullition.

La Ville recommande aux locataires d’immeubles ayant été dépistés pour la présence de plomb d’en aviser leur propriétaire.

Q4. Si je fais bouillir l'eau de mon robinet, cela va-t-il éliminer le plomb?

Non, il est inutile de faire bouillir l'eau. Le plomb ne s'évapore pas et n'est pas détruit par l'ébullition. 

Q5. Dois-je m'inquiéter de la qualité de l'eau potable?

L'eau potable produite et distribuée par le réseau de conduites municipal sur le territoire de la Ville de Montréal est d'excellente qualité. Toutefois, certains bâtiments sont alimentés par une entrée de service en plomb. Ce dernier peut se dissoudre et se retrouver dans l'eau, surtout après de longues périodes de stagnation. Dans cette situation, il est possible que la concentration de plomb dans l'eau du robinet dépasse le seuil réglementaire.

J'AI REÇU UNE LETTRE

Q1. J'ai reçu une lettre de la Ville de Montréal concernant les entrées de service d'eau en plomb. Que dois-je faire?

Si vous avez reçu une lettre d'information à ce sujet, vous habitez un bâtiment qui pourrait être alimenté par une entrée de service en plomb.

  1. Consultez la carte des entrées de service d'eau en plomb accessible à:  ville.montreal.qc.ca/plomb pour confirmer que votre bâtiment est concerné.
  2. Afin de diminuer l'exposition au plomb dans l'eau du robinet et réduire le risque au minimum :
    • Utilisez un pichet filtrant, un filtre attaché au robinet ou un filtre sous l'évier. Ces dispositifs doivent être certifiés pour la réduction du plomb conformément à la norme NSF/ANSI no 53 et les consignes d'installation et d'entretien du fabricant doivent être suivies rigoureusement.
    • Utilisez un filtre jusqu'à ce que le remplacement complet de votre entrée de service soit effectué. 
  3. Intégrez  les gestes suivants dans votre routine quotidienne :
    • Avant de boire l'eau, la laisser couler du robinet pendant quelques minutes;
    • Attendre qu'elle soit devenue froide (fraîche en été), surtout si elle a séjourné de longues heures dans les tuyaux (le matin et au retour du travail);
    • Toujours utiliser de l'eau froide pour cuisiner (café, thé, cuisson des légumes, des pâtes, du riz, etc.);
    • Nettoyer régulièrement l'aérateur (tamis) de votre robinet.
  4. Si vous êtes propriétaire d'un bâtiment dont la partie privée de l'entrée de service d'eau est en plomb, faites-la remplacer. À partir de 2021, lorsque des travaux seront planifiés, si la portion privée est toujours en plomb, la Ville de Montréal la remplacera en même temps que la partie publique, et ce, aux frais des propriétaires. Les modalités de paiement seront communiquées ultérieurement.

À noter qu'il est inutile de faire bouillir l'eau : le plomb ne s'évapore pas et n'est pas détruit par l'ébullition.

Q2. Mon voisin a reçu une lettre de la Ville de Montréal, mais pas moi. Dois-je m'inquiéter?

Non, il y a trois raisons pouvant expliquer pourquoi vous n'avez pas reçu de lettre :

  • Votre bâtiment ne correspond pas aux critères rendant possible de présence d'une entrée de service en plomb.
  • L'entrée de service a déjà été remplacée.
  • Une analyse de votre eau a déjà été faite par la Ville et a confirmé l'absence de plomb.

LE PLOMB ET LA SANTÉ

Q1. Est-ce que le plomb est présent seulement dans l'eau potable?

En raison de sa présence partout à l'état naturel et de son utilisation à grande échelle dans les produits de consommation, le plomb est très répandu dans notre environnement : la nourriture, l'air, le sol et les poussières. Nous sommes tous exposés à de petites quantités de plomb qui sont absorbées et distribuées dans notre organisme, en particulier dans le sang, les os et certains tissus.

Cependant, nous sommes beaucoup moins exposés au plomb que par le passé. Au cours des dernières décennies, l'application de normes plus restrictives a permis d'éliminer pratiquement tout le plomb de l'essence, des boîtes de conserve alimentaire, de la peinture, des soudures de plomberie et des autres matériaux.

Q2. Quels sont les risques pour la santé?

Si vous désirez plus de renseignement sur le plomb et la santé, nous vous conseillons de vous adresser à :

Q3. Qui puis-je contacter si je suis inquiet pour ma santé ou celle d'un proche?

Si vous désirez plus de renseignement sur le plomb et la santé, nous vous conseillons de vous adresser à :

LES ENTRÉES DE SERVICE D'EAU EN PLOMB À MONTRÉAL

Q1. Où sont situés les bâtiments possédant une entrée de service en plomb à Montréal?

La Ville estime que les entrées de service d'eau en plomb sont présentes dans 16 des 19 arrondissements. Il est très peu probable d'en trouver dans les arrondissements de L'Île-Bizard–Sainte-Geneviève, de Pierrefonds-Roxboro et de Saint-Léonard. Partout ailleurs, il est possible de localiser une entrée de service en plomb.

Q2. La Ville de Montréal est-elle la seule municipalité touchée?

Non, le problème est présent dans beaucoup d'autres villes québécoises, ainsi qu'ailleurs dans le monde (États-Unis et Europe). Selon le Bilan de la qualité de l'eau potable au Québec publié par le Ministère de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques(MELCC), 55 municipalités ont rapporté des dépassements de la norme québécoise de plomb en 2014.

Q3. Qu'est-ce que la Ville de Montréal fait pour régler la question des entrées de service d'eau en plomb?

En 2019, la Ville a revu son plan d'action pour éliminer toutes les entrées de service en plomb situées sur son territoire d'ici à 2030. Le plan d'action comprend les six mesures suivantes :

  1. Rendre disponible, en ligne, une carte sur laquelle les citoyens peuvent consulter les renseignements concernant la présence de plomb dans leur bâtiment. 
  2. Accélérer le dépistage afin de localiser précisément l'ensemble des entrées de service en plomb sur son territoire. La Ville analysera l'eau du robinet d'environ 100 000 bâtiments d'ici à 2022 en donnant la priorité aux bâtiments hébergeant des services de garderie en milieu familial et les Centres de la petite enfance (CPE), les maisons de type unifamilial, duplex et triplex.
  3. Dès 2020, distribuer un dispositif de filtration au moment du dépistage lorsqu'il y a confirmation de présence d'une entrée de service en plomb.
  4. Poursuivre l'accélération des remplacements des entrées de service en plomb du côté public. La Ville remplacera toutes les entrées de service en plomb d'ici à 2030, soit environ 48 000.
  5. Rendre obligatoire le remplacement de la section privée de l'entrée de service en plomb. À partir de 2021, lorsque des travaux seront planifiés, si la portion privée est toujours en plomb, la Ville de Montréal la remplacera en même temps que la partie publique, et ce, aux frais des propriétaires.
  6. Remplacer en priorité les entrées de service d'eau en plomb dans les maisons de type « après-guerre » (Wartime Housing) et les maisons de type unifamilial, duplex et triplex.

Rappelons que la Ville poursuit ses campagnes de sensibilisation auprès des citoyens touchés par la problématique des entrées de service d'eau en plomb.

LE REMPLACEMENT DES ENTRÉES DE SERVICE D'EAU EN PLOMB

Q1. Qui remplace l'entrée de service d'eau en plomb?

Section publique : La section publique (de l'aqueduc à la limite de propriété) est remplacée par la Ville, sans frais pour le propriétaire.

À partir de 2021, lorsque des travaux seront planifiés, si la portion privée est toujours en plomb, la Ville de Montréal la remplacera en même temps que la partie publique, et ce, aux frais des propriétaires.

Section privée : La section privée doit être remplacée aux frais du propriétaire. S'il fait réaliser lui-même les travaux, il paiera directement son entrepreneur. Il pourra ainsi solliciter le marché, sélectionner son entrepreneur et faire réaliser les travaux selon ses disponibilités. Le propriétaire doit aussi se procurer un permis à son bureau d'arrondissement avant de faire entreprendre les travaux. À partir de 2021, si les travaux sont réalisés par la Ville, le propriétaire recevra une facture dont les modalités de paiement seront communiquées ultérieurement.

Règlement 17-078

En août 2017, la Ville a adopté le règlement 17-078 relatif au remplacement de la section privée des entrées de service d'eau en plomb. Ce règlement prévoit que la Ville remplace la partie privée d’une entrée de service en plomb, lorsque le mur du bâtiment est situé à 1,5 mètre ou moins du trottoir (public).

Au cours des travaux municipaux, si votre bâtiment correspond aux critères mentionnés ci-dessus, un inspecteur de la Ville ira vous rencontrer pour vous communiquer la procédure à suivre.

Note : Ce règlement est en cours de révision afin de pouvoir répondre aux nouvelles mesures du plan d’action de la Ville. Ainsi, à compter de 2021, toutes les parties privées des entrées de service en plomb seront remplacées dans le cadre des travaux de la Ville et seront facturées aux propriétaires si ces derniers n'ont pas déjà fait exécuter ces travaux.

Q2. Comment dois-je procéder si je souhaite faire changer la partie privée de l'entrée de service d'eau en plomb de mon bâtiment?

Si vous souhaitez faire remplacer la section privée de votre entrée de service, il vous faudra contacter votre arrondissement, qui vous indiquera la marche à suivre et les permis à obtenir (ex. : permis d'excavation). Ensuite, vous devrez trouver un entrepreneur qualifié pour ce genre de travaux.

Q3. Combien en coûtera-t-il au propriétaire pour  remplacer la partie privée de l'entrée de service d'eau en plomb?

Le montant estimé par la Ville de Montréal se situe entre 2 200 et 5 000 $ par entrée de service. Ce coût dépend de la longueur de l'entrée de service, de la localisation de la limite de propriété (pelouse, trottoir, massif, pavé uni) et de l'aménagement à l'avant de la maison.

Q4. Est-ce que cela coûtera moins cher au propriétaire si la Ville réalise les travaux du côté privé?

Non, il n'en coûtera pas forcément moins cher, puisque la Ville de Montréal établira le juste coût des travaux en fonction des conditions du marché.

Q5. Existe-t-il une subvention ou un financement pour le propriétaire qui doit remplacer la partie privée de son entrée de service d'eau en plomb?

Non, aucun programme de ce type ne répond spécifiquement à ce besoin pour le moment à Montréal.

Q6. Si un citoyen remplace la partie privée de son entrée de service d'eau en plomb avant les travaux municipaux et envoie une demande afin que la Ville vienne remplacer la partie publique, est-ce que cette demande sera traitée rapidement?

La Ville maintient son programme d'implication citoyenne. Elle analysera la demande pour remplacer la partie publique en fonction de son calendrier de réalisation et de sa capacité de répondre à un volume important de demandes.

Q7. Quels sont les recours de la Ville si le propriétaire refuse que l'on change sa partie privée pour ne pas avoir à payer?

La Ville favorise la collaboration du propriétaire. Toutefois, des mesures légales seront proposées dans un projet de règlement (en cours de rédaction). En vertu de ce règlement , le propriétaire se retrouverait en situation d'infraction.

Rappelons que la Ville préconise toujours que le propriétaire fasse exécuter ces travaux avant les travaux municipaux. Il pourra ainsi solliciter le marché, sélectionner son entrepreneur et faire réaliser les travaux selon ses disponibilités. Cela contribue également à accélérer l'exécution des chantiers municipaux.

Q8. Si la Ville remplace l'entrée de service d'eau en plomb d'un bâtiment, est-ce que cela veut dire qu'il n'y aura plus de plomb dans l'eau des résidents de ce bâtiment?

La principale source de plomb aura été éliminée. Cependant, il y a d'autres sources potentielles de plomb dans un bâtiment. Par exemple, les matériaux présents dans la robinetterie et les soudures peuvent contenir du plomb. Toutefois, l'exposition au plomb causée par ces composantes est plus faible que l'exposition attribuable aux  entrées de service d'eau en plomb. Laisser couler l'eau du robinet jusqu'à ce qu'elle soit froide est un moyen efficace pour éliminer le plomb provenant de ces composantes.

Q9. Allez-vous remplacer la partie privée des maisons dont la partie publique a déjà été remplacée, mais dont le propriétaire n'a pas effectué des travaux?

Non. Si la Ville a déjà remplacé la section publique, le propriétaire devra obligatoirement remplacer lui-même la section privée, à ses frais. Un nouveau règlement municipal sera élaboré à cet effet.

À noter : la Ville échantillonnera l'eau de ces bâtiments afin de confirmer la présence de plomb. Une communication écrite sera envoyée aux propriétaires pour les informer de leur obligation à la remplacer.

Refoulement d'égoût dû aux pluies intenses