Bilan de l'usage de l'eau 2017

1er août 2018

Bilan de l'usage de l'eau 2017
Les efforts de réduction de consommation de l'eau portent fruit à Montréal


Montréal, 1er août 2018 –La Ville de Montréal dévoile aujourd'hui son bilan de l'usage de l'eau 2017 qui démontre que les nombreux efforts déployés afin de réduire la quantité d'eau produite et consommée à Montréal continuent de porter fruit. Ainsi, la production totale d'eau potable pour l'agglomération a été de 567 millions de m3 en 2017, représentant une diminution impressionnante de 24 % depuis 2001, et une diminution de 3,5 % depuis 2016.

« Je suis particulièrement fier du dernier bilan de l'usage de l'eau car il illustre bien à quel point la gestion de l'eau de la Ville de Montréal est responsable et exemplaire.  En effet, nous avons atteint ou surpassé la grande majorité des exigences de la Stratégie québécoise d'économie d'eau potable du Gouvernement du Québec. La réfection de nos infrastructures de l'eau afin d'offrir aux Montréalaises et aux Montréalais la meilleure eau et le meilleur service possible est une priorité de notre Administration. Nos réalisations vont donc s'accélérer encore davantage au cours des prochaines années » mentionne Sylvain Ouellet, responsable de l'eau et des infrastructures de l'eau, des infrastructures et de la Commission des services électriques au comité exécutif.

Faits saillants du bilan de l'usage de l'eau 2017

Le Bilan de l'usage de l'eau potable 2017 est une synthèse des principaux résultats obtenus en matière d'économie d'eau potable à l'échelle de l'agglomération ainsi que pour la Ville de Montréal. Il présente les données et principales actions mises en œuvre en date du 31 décembre 2017, notamment :

• Une production de 767 litres par personne par jour à l'échelle de l'agglomération, par rapport à 1 120 litres en 2001, ce qui représente une diminution de 32 % (cela inclut la consommation résidentielle, industrielle, commerciale et institutionnelle et les pertes).
• Bien que le taux de « pertes » soit stable en raison de la baisse généralisée de la consommation d'eau potable, on constate que le volume des fuites estimé a diminué de près de 40 % depuis 2001. En effet, puisque le volume d'eau consommé (et donc produit) diminue aussi vite que le volume d'eau perdu, le taux reste stable.
• 53 km de conduites primaires et secondaires renouvelées en 2017, soit 1,2 % de la longueur des deux réseaux. Globalement, depuis 2006, c'est plus de 10 % de ces réseaux qui ont été renouvelés.
• 88 % du réseau secondaire a fait l'objet d'une recherche systématique de fuite par le Service de l'eau.
• Onze secteurs de régulation de la pression sont en exploitation sur le réseau d'aqueduc.
• Près de 15 000 compteurs d'eau étaient en exploitation dans le cadre du programme de mesure de la consommation d'eau dans les industries, commerces et institutions au 31 décembre 2017.
• Plus de 100 000 personnes ont été sensibilisées à la gestion responsable de l'eau depuis 2011 grâce aux Patrouilles bleue et verte.
• L'application de la réglementation sur l'usage de l'eau potable, en particulier l'élimination des appareils de climatisation ou de refroidissement utilisant de l'eau potable sans boucle de recirculation.

Le bilan peut être consulté en ligne.
http://ville.montreal.qc.ca/pls/portal/docs/PAGE/EAU_FR/MEDIA/DOCUMENTS/BILAN%20DE%20L'EAU%202017_FINAL.PDF

– 30 –


Source :  Youssef Amane
   Attaché de presse du comité exécutif
   Cabinet de la mairesse et du comité exécutif
   438 832-1221

Renseignements :  Marilyne Laroche Corbeil
   Relationniste
   Service des communications, Ville de Montréal
   514 868-5934